Le succès du MMS devrait surpasser celui du SMS dès 2005

Par
Le 05 juin 2002
 0

L’équipementier télécoms suédois de téléphones mobiles Ericsson estime que le nombre de messages envoyés par MMS dépassera celui du SMS d'ici 2005.

L'équipementier télécoms suédois de téléphones mobiles Ericsson estime que le nombre de messages envoyés par MMS dépassera celui du SMS d'ici 2005.

Le MMS va-t-il être le digne successeur du SMS ?

Pour sa part, l'équipementier télécoms suédois Ericsson pense que le MMS (multimedia messaging) surpassera le SMS (short message service), en nombre de messages envoyés, dès 2005.

A l'heure actuelle, les messages courts sur téléphone mobile représentent entre 8 et 10% du chiffre d'affaires des opérateurs.

Le SMS est un message, de 160 caractères au maximum, adapté au petit écran des téléphones portables. L'enthousiasme des abonnés à la téléphonie mobile pour ce service d'une technologie relativement simple mais efficace, a «bluffé» les opérateurs.

En 1997, le SMS restait une option peu connue des réseaux GSM. En 2001, il s'est échangé 102,9 milliards de messages courts. Ce chiffre devrait atteindre 146 milliards cette année et culminer à 168 milliards en 2003 (Gartner Dataquest).

En France, près de 43% des possesseurs de mobiles utilisent régulièrement le SMS, et plus de 20 millions de messages sont échangés au quotidien (sos-sms.com).

A l'heure où le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile dépasse pour la première fois celui de la téléphonie fixe en France, 37 millions de mobiles contre 34 millions de lignes fixes, les opérateurs cherchent à anticiper l'après SMS.

Le fameux MMS est sans doute le futur du SMS. Le MMS permet en effet aux abonnés de transmettre en plus du texte, de l'image et du son d'un mobile à l'autre. Ericsson table sur sa forte progression ces trois prochaines années.

"Je pense que cela va avoir beaucoup plus de succès que le WAP, parce que le SMS implique une communication entre individus. C'est l'élément clé, les services formatés ne peuvent pas plaire autant", a signalé Per LINDBLAD responsable de la division MMS d'Ericsson à Reuters.

En 2006, selon Gartner, les revenus générés par les services de messagerie mobile (SMS, SMS+ et MMS) devraient atteindre 22,3 milliards de dollars, contre 13,4 milliards de dollars en 2001.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top