Ça y est, l'abonnement premium au Spotify français est le plus élevé de toute l'Europe

Mathilde Rochefort
Publié le 29 mai 2024 à 12h58
Spotify augmente ses tarifs en France. © Shutterstok
Spotify augmente ses tarifs en France. © Shutterstok

C'est officiel, Spotify augmente les tarifs de ses différents abonnements premium en France. Cette nouvelle hausse sera incluse dans la facture du mois de juin des utilisateurs de la plateforme.

Le géant du streaming avait prévenu les Français dès mars. Le prix de sa souscription payante allait augmenter afin de compenser la « taxe streaming » de 1,2 % imposée par le gouvernement sur les plateformes de streaming musical. Les fonds seront utilisés pour financer le Centre national de la musique (CNM), créé au début des années 2020 pour soutenir la filière musicale française. Selon l'entité publique, Spotify se sert de cette taxe pour justifier la hausse de ses tarifs.

Meilleur service de streaming musical, le comparatif en avril 2024
A découvrir
Meilleur service de streaming musical, le comparatif en avril 2024

29 mars 2024 à 08h48

Comparatifs services

Les tarifs les plus élevés de la zone euro

Des accusations qui n'ont pas convaincu le service suédois de faire marche arrière. Dans un message envoyé à ses abonnés payants ce 28 mai, il annonce la hausse de ses abonnements dès le mois de juin. Ainsi, l'offre premium basique va passer de 10,99 euros à 11,12 euros. Pour l'abonnement famille, le tarif s'élève désormais à 18,21 euros, soit une hausse de 22 centimes. Pour sa part, le forfait étudiant voit son prix augmenter de 7 centimes pour atteindre 6,06 euros. C'est plus que dans tous les autres pays de la zone euro.

« Bien que Spotify ait travaillé dur pour trouver des solutions alternatives, le gouvernement français a finalement décidé d'imposer cette taxe de 1,2 % à tous les services de streaming musical », regrette l'entreprise.

Dès l'annonce de la mise en place de cette nouvelle redevance, Spotify est montée au créneau en menaçant de désinvestir dans l'Hexagone. Elle s'est depuis exécutée avec la fin du sponsoring des festivals Francofolies de la Rochelle et Printemps de Bourges.

Cette augmentation aura t-elle un impact néfaste sur la fréquentation de la plateforme ?© Taner Muhlis Karaguzel / Shutterstock.com

Un potentiel impact sur la plateforme en France

« Spotify s'engage à défendre les artistes et continuera à reverser près des deux tiers de ses revenus aux ayants droit (soit plusieurs centaines de millions d'euros en France en 2023) », poursuit la société. De son côté, le CNM a rappelé au mois de mars que les fonds récupérés via la taxe permettraient de soutenir financièrement les artistes, et non son propre fonctionnement.

Reste à voir si cette nouvelle hausse, les tarifs ayant déjà augmenté à l'été dernier, aura un impact néfaste sur les activités de Spotify en France. Pour l'heure, le numéro 1 mondial du streaming musical n'a jamais atteint la rentabilité sur une année complète.

  • De nombreuses offres d’abonnement en fonction des besoins de chacun
  • Une personnalisation du contenu salvatrice
  • Une interface et une ergonomie efficaces
  • Un multiplateforme inégalé à l’heure actuelle

Malgré quelques défauts minimes (dont une qualité sonore sur le point d’être améliorée pour mieux répondre aux nouveaux standards du marché), Spotify reste une référence dans le domaine du streaming musical. Avec plus de 200 millions d’utilisateurs réguliers dans le monde, il s’agit tout simplement du service le plus populaire à l’heure actuelle. Grâce à une personnalisation totale de son service, de nombreuses options pour s’abonner (ou la possibilité d’en profiter gratuitement), une interface simple et efficace, Spotify est sans aucun doute là pour durer et s’imposer encore pendant de nombreuses années en tant que leader. 

Source : Le Figaro

Par Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
spark90

vive amazon music unlimited !

Azarcal

Bah, boycott non ??! ( bien que je n’y crois pas une seconde… )

hellcat1944

Si Spotify pouvait se bouger pour l’audio sans perte (qui aurait dû être LA fonctionnalité de base) peut-être qu’ils pourraient justifier une augmentation de prix.

Benoche

« De son côté, le CNM a rappelé au mois de mars que les fonds récupérés via la taxe permettraient de soutenir financièrement les artistes, et non son propre fonctionnement. »

La bonne blague… Faudrait deja voir ce que coute le CNM rien qu’en salaire, en location d’immeuble et en…« frais divers »

Ca me rappelle trop la chanson des Inconnus…

Felaz

Vive Apple Music aussi !

ayaredone

C’est quand même une hausse tout à fait limitée, et si j’ai bien compris l’article, c’est pour compenser une nouvelle taxe. Pour moi, pas de quoi crier au loup.

Kahn-San

budget 2024 de 147 millions d’Euros dont 2millions pour les artistes
je ne sais pas combien ils sont en France mais ça ne va pas faire beaucoup par personne :confused:
https://cnm.fr/communiques/le-conseil-dadministration-du-centre-national-de-la-musique-cnm-a-adopte-son-budget-pour-2024/

corpoberck

Pourtant, une taxe de 1,2% ne peut justifier une augmentation de l’abonnement d’environ 10%

dante0891

Je ne suis pas du tout musique, mais payer 11€ juste pour ça, je trouve que ça fait cher…
(j’avoue, ça fait très épisode de South Park avec l’avion de Britney xD).

jeanlain

Comment vous calculez 10% d’augmentation entre 10,99 et 11,12 ? (ou entre 17,99 et 18,21 ou encore entre 5,99 et 6,06) ?