Thierry Breton reste chez France Telecom

29 novembre 2004 à 00h00
0
Pressenti pour succéder à Nicolas Sarkozy, Thierry BRETON restera finalement à la tête de suite à la nomination d'Hervé Gaymard au Minefi

Pas de bouleversement à la tête du numéro un français des télécoms. Pressenti pour succéder à Nicolas Sarkozy, Thierry Breton restera finalement à la tête de l'opérateur France Telecom suite à la nomination ce matin d'Hervé Gaymard à la tête du Ministère de l'économie et des finances.

Ancien ministre de l'agriculture et réputé proche de Jacques Chirac, Hervé Gaymard n'était pourtant pas considéré comme favori. Mais des considérations financières et les doutes qui planent sur l'avenir du gouvernement Raffarin semble avoir fait hésiter Thierry Breton que l'on dit pourtant très intéressé par la vie politique.

A 14 heures, le cours de l'action France Telecom gagnait près de 2 % à la bourse de Paris, signe que les marchés financiers redoutaient un éventuel départ d'un homme qui a pour le moment réussi à redresser l'opérateur. Reste à savoir si, conforté dans son management, l'opérateur renforcera désormais sa présence internationale et tentera de s'implanter sur d'autres marchés européens comme l'Italie ou l'Allemagne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les bonnes et mauvaises surprises du Smartphone Tréo 650
Travelocity lance Odysia.fr à destination des internautes français
Brouilleurs GSM dans les salles de spectacle : une légalité en doute
Le CNC se penche sur le cinéma à la demande
Brouilleurs GSM dans les salles de spectacle : une légalité en doute
Les bonnes et mauvaises surprises du Smartphone Tréo 650
Travelocity lance Odysia.fr à destination des internautes français
Brouilleurs GSM dans les salles de spectacle : une légalité en doute
Le CNC se penche sur le cinéma à la demande
Brouilleurs GSM dans les salles de spectacle : une légalité en doute
Haut de page