Le gourvernement veut développer un service public numérique

Par
Le 22 août 2000
 0

Interrogée lors du sommet de Hourtin, la ministre Catherine Tasca souhaite lutter contres les inégalités d'accès à l'information et promouvoir un service public numérique

Interrogée lors du sommet de Hourtin, la ministre Catherine Tasca souhaite lutter contres les inégalités d'accès à l'information et promouvoir un service public numérique

A l'occasion de la 21e Université d'été de la Communication à Hourtin, dans le sud ouest de la France, la ministre de la Culture et de la Communication, Catherine TASCA, a lancé un appel pour lutter contre les inégalités en matière de nouvelles technologies de l'information et de la communication. Interrogée par le quotidien le Monde, la ministre s'est déclarée opposée à toute dérégulation du secteur : "Sur le plan politique, elle mettrait inévitablement à bas nos priorités en matière de concurrence, de pluralisme et de diversité culturelle". Au contraire, la ministre souhaite favoriser le développement d'un service public numérique et "densifier les espaces culturels" à l'aide d'une enveloppe budgétaire de 3 milliards de francs d'ici 2003. Néanmoins, derrière le discours militant, il est nécessaire de mettre en parallèle ces chiffres avec les 150 milliards de francs que rapporteront les licences UMTS et qui contribueront au développement d'un fossé entre les consommateurs qui pourront se payer cette technologie et ceux qui ne pourront pas. Vers une langue de bois numérique ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top