Après Google, la presse belge s'en prend à MSN

12 octobre 2006 à 16h38
0
Après avoir réussi à faire condamner Google en septembre dernier (voir La presse belge fait condamner Google), les éditeurs de journaux belges francophones, représentés par la société Copiepresse, annoncent aujourd'hui qu'ils comptent attaquer le portail MSN pour des motifs similaires. Dans son flux d'informations MSN Actualités, ce dernier indexe en effet des contenus émanant de diverses sources d'information belges.

Copiepresse a fait parvenir le 11 octobre une lettre de mise en demeure à Microsoft, lui demandant de cesser séance tenante de publier sans autorisation préalable des articles ou des fragments d'articles émanant de la presse belge francophone. Copiepresse souligne que Microsoft, toujours partant pour faire valoir ses droits devant un tribunal, devrait se montrer plus compréhensif que Google. Une porte-parole de Copiepresse a d'ailleurs informé l'AFP qu'un représentant de Microsoft avait pris contact avec leurs avocats.

Fort de sa victoire face à Google, Copiepresse ne compterait pas s'en tenir là. Selon certains quotidiens belges francophones, l'organisme qui les défend pourrait maintenant s'attaquer aux organisations qui reprennent des articles sans consentement préalable ou effectuent des revues de presse.

Google, qui doit être rejugé à Bruxelles le 24 novembre prochain, a réagi à sa première condamnation en supprimant de son index bon nombre de liens menant vers les sites de la presse belge. Que cette dernière fasse valoir le droit d'auteur apparait tout à fait légitime au regard des lois européennes, d'autant que les portails qui agrègent ses contenus dégagent d'importantes recettes publicitaires. Son acharnement ne risque-t-il pas toutefois de finir par lui porter préjudice ?
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page