NVIDIA : un SLI Power pour les PC portables ?

20 juillet 2006 à 11h12
0
00FA000000225193-photo-puce-nvidia-goforce-5500.jpg
Selon le site ordinateur portable un chipset graphique intégré et un circuit graphique dédié, la solution SLI Power permettant de passer de l'un à l'autre de façon quasi transparente en fonction des besoins.

Objectif : optimiser au mieux la consommation énergétique de la machine, en consacrant le circuit graphique intégré, peu gourmand, à toutes les tâches peu exigeantes, et réserver la carte graphique dédiée aux applications lourdes comme la 3D. Afin que le système n'influence pas négativement le confort d'utilisation, NVIDIA réfléchirait à un système capable de passer d'une carte graphique à l'autre sans qu'il soit nécessaire de redémarrer la machine. La principale difficulté réside dans la gestion logicielle du système, pour faire passer à la volée les pilotes et le système d'exploitation d'une carte graphique à l'autre. Si NVIDIA décide réellement d'exploiter un tel système, celui-ci ne devrait vraisemblablement pas voir le jour avant la sortie de Windows Vista, dont les pilotes WDDM (Windows Driver Display Model) poseront sans doute de nouveaux problèmes.

Certains modèles Vaio SZ de chez Sony embarquent déjà deux cartes graphiques, un circuit intégré ntel GMA 950 et une carte graphique dédiée vidia GeForce Go 7400. Sur ces machines, le passage d'une puce à l'autre se fait manuellement à l'aide d'un interrupteur, et nécessite le redémarrage de la machine.
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rumeurs concernant la Radeon X1950XTX
Samsung P200 : téléphone EDGE / WiFi pour l'Europe
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Wifi ou CPL ? Deux technos en test sur Clubic.com
Microsoft se fixe 12 règles de bonne conduite
SanDisk : Compact Flash, flashée à 40 Mo/seconde
Quad-SLI et GeForce 7950 GX2 : une réalité
Intel : résultats en baisse pour le 2e trimestre
Intel : du Quad-core cette année plutôt qu'en 2007
Résultats Apple : la pomme et le dollar bien verts
Haut de page