P2P : les Choristes perdent face aux annonceurs

Par
Le 21 juin 2006
 0
{PUB|
00c8000000110996-photo-dvd-les-choristes-edition-prestige.jpg
}En janvier dernier, Christophe Baratier, réalisateur du film les Choristes, attaquait six importants annonceurs du Web français au motif que ces derniers finançaient indirectement le piratage. Ces annonceurs plaçaient en effet des publicités sur certains sites qui proposent des liens directs pour le téléchargement d'oeuvres protégées par copyright sur les réseaux de peer-to-peer comme eMule ou BitTorrent.

Une dépêche AFP nous apprend aujourd'hui que Christophe Baratier vient de perdre le procès intenté contre les six annonceurs incriminés qui sont Neuf Telecom, AOL France, Telecom Italia France, Voyages-sncf.com, Finaref et la Française des Jeux. Le tribunal a reconnu le caractère illégal des sites sur lesquels étaient situés ces encarts publicitaires, mais dans la mesure où « aucun élément probant ne démontre » l'intention des annonceurs en question « de commettre l'infraction qui leur est reprochée », il a refusé la condamnation demandée par le réalisateur des Choristes.

S'il est « plausible de supposer que les annonceurs aient toléré leur présence sur ces sites qui attirent plusieurs millions d'internautes chaque jour et constituent des supports publicitaires particulièrement attractifs », « force est de constater que ces déductions ne reposent que sur des vraisemblances et des hypothèses », a encore précisé le tribunal, cité par l'AFP.

Plusieurs des annonceurs en question ont reporté la faute sur leurs régies publicitaires et prétendu ne pas avoir été mis au courant du fait que certaines de leurs publicités se trouvaient sur des sites à caractère frauduleux. Sites qui drainent plusieurs millions de visiteurs par mois...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top