Dell embrasse à son tour le tactile pour Windows 7

16 décembre 2009 à 18h03
0
000000F002680074-photo-dell-studio-17-tactile.jpg
Dell embrasse à son tour le tactile multi-point, profitant de sa prise en charge native dans Windows 7, en offrant cette fonction sur un nouvel ordinateur de bureau tout-en-un, l'Inspiron One 19 Touch, et sur un ordinateur portable multimédia, le Studio 17.

Déjà proposé, le Dell Studio 17 devient ainsi le premier ordinateur portable du fabricant texan à proposer en option un écran tactile multipoint. Tout comme les modèles comparables de la concurrence, il est livré avec une suite logicielle maison spécialement conçue pour une utilisation au doigt. On retrouve comme à l'accoutumée un lecteur de musique, une galerie photo, un logiciel de dessin, un autre de prise de notes et quelques jeux. Le Studio 17 s'articule comme son nom l'indique autour d'un écran de 17,3 pouces, il abrite une configuration à base d'Intel Core 2 Duo et fonctionne sous Windows 7 Edition Familiale Premium.
000000F002680076-photo-dell-inspiron-one-19-touch.jpg


L'Inspiron One 19 Touch s'articule quant à lui autour d'un écran tactile de 19 pouces. Une fois le clavier et la souris branchés simplement aux ports USB, muni d'une connectique Wi-Fi, il met l'accent sur la simplicité d'utilisation et ne requiert qu'un câble : celui de l'alimentation électrique. Il abrite une configuration légère, suffisante pour un usage bureautique et internet mais trop juste pour l'ère de la haute définition, à base de Celeron ou de Pentium d'entrée de gamme et de puce graphique Intel GMA X4500, dépourvue de fonction d'accélération du décodage des vidéos haute définition. L'Inspiron One 19 Touch se négocie à partir de 580 euros, soit 100 euros de plus que le modèle non tactile.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page