Google Street View couvre de nouvelles villes en France

19 mars 2009 à 16h01
0
00DC000001985810-photo-couverture-de-street-view-en-france.jpg
Lancée au mois de juillet 2008 dans nos contrées à l'occasion du Tour de France, la fonction Street View permet au travers du service de cartographie Google Maps de visiter les rues de certaines villes sous forme de multiples photos panoramiques. En France les visites virtuelles n'étaient jusqu'à présent disponibles que dans six des plus grandes villes, mais les voitures de Google ont depuis sillonné les routes et des centaines de kilomètres supplémentaires ont aujourd'hui été publiés d'un coup.

Une trentaine d'agglomérations supplémentaires sont désormais couvertes en France, dont Le Havre, Montpellier, Nantes, Reims, Rennes ou Strasbourg pour ne citer que les plus grandes, tandis que la couverture est également étendue à la périphérie des six premières villes (Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris et Toulouse). Bordeaux manque en revanche toujours à l'appel.

C'est aussi l'occasion pour Google de lancer Street View dans d'autres pays puisque 25 villes sont couvertes au Pays-bas et au Royaume-Uni, dont Amsterdam et Londres. Street View fait enfin son apparition dans d'autres villes européennes, en Espagne et en Italie notamment, pays dans lesquels il était déjà disponible.

La chasse aux scènes insolites et aux procès pour non respect de la vie privée est de nouveau ouverte !

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page