Google sert la lutte contre la drogue, mais tue Bambi

01 juin 2018 à 15h36
0
01838804-photo-google-earth-logo.jpg
Fascinants pour le particulier, pratiques pour les professionnels, les différents outils de géolocalisation de Google révèlent parfois des usages inattendus. Google Earth a ainsi récemment permis à la police suisse de démanteler un trafic de drogue, suite à la découverte d'un champ de cannabis de quelque 7500 m². Si cette utilisation des nouvelles technologies satisfait la morale, que penser de cette « Google Car » qui a pris et diffusé sur Google Street View des images l'impliquant dans la collision d'un aimable cervidé ?

Cachez ce chanvre que je ne saurais voir

Fin 2008, la police suisse enquête sur un réseau de trafic de stupéfiants, suspecté d'organiser le transit d'importantes quantités de marijuana entre les Pays-Bas et la Suisse. L'investigation court depuis plus d'un an, et a déjà permis de démanteler une bonne partie de l'équipe, mais manquent encore à l'appel les producteurs, ceux de qui part l'herbe, en quantités industrielles.

Lancés sur la piste de quelques agriculteurs qu'ils supposent peu scrupuleux, des policiers de Zurich décident d'utiliser Google Earth pour localiser le domicile de l'un des suspects lorsque, ô surprise, ils découvrent, presque par hasard, l'une des sources d'approvisionnement de l'équipe : un impressionnant parterre de plants de cannabis, dissimulés au coeur d'un champ de maïs et invisibles du sol.

« Nous cherchions à localiser le domicile d'un des trafiquants dans le canton de Thurgovie grâce à Google Earth. En observant la prise de vue, nous avons soudainement remarqué un champ étrange », raconte à la Tribune de Genève Stefan Oberlin, porte-parole de la police cantonale zurichoise. Inutile toutefois de passer des heures à scruter les clichés satellite affichés sur Google Earth, ajoute-t-il, « cela relève plus du coup de chance que d'un procédé systématique ».

Bambi : "Google m'a tuer"

Scandale au pays de John Deere ! Une Google Car, ces voitures dont le toit est surmonté d'une caméra panoramique et qui sont utilisées pour réaliser les clichés qui alimentent Google Street View, a récemment percuté une biche, à proximité d'un sous-bois situé dans l'Etat de New-York. L'affaire serait sans doute passée inaperçue si les images enregistrées par la caméra lors de cet accident n'avaient pas été mises en ligne.

01891862-photo-google-maps-bambi.jpg


Découvertes par des internautes, ces images ont rapidement circulé sur quelques blogs américains, dont l'écho a rapidement conduit Google à les supprimer. La manoeuvre n'a pas eu l'effet escompté : considérée comme un aveu implicite, elle n'a fait que renforcer la polémique, conduisant le moteur de recherche à publier un message d'excuses officiel sur l'un de ses blogs.

On y lira entre autres choses que plus de 60.000 cerfs sont percutés chaque année dans le seul état de New York, ce qui n'empêche pas Google de faire acte de contrition, et de préciser que le chauffeur de la voiture incriminée n'a eu de cesse de prévenir la police. La biche effarouchée a disparu dans les bois, et l'on ne sait pour l'instant ce qu'il est advenu d'elle, précise Google, qui ne manque pas de conclure par quelques conseils à destination des automobilistes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Évaluer sa configuration pour  The Last Remnant  PC
  Sherlock Holmes Contre Jack l'Éventreur,  une vidéo
La nouvelle interface tactile du système Windows Mobile 6.5 se précise
Intel : il y a de l'électricité dans l'air
Bientôt un nouvel iPhone... ou pas
Refonte de la gamme  Need For Speed  chez EA
Samsung Propel Pro : un smartphone concurrent du Palm Pré en préparation ?
Chrome accueille Hotmail, habille Firefox
Téléphonie mobile : Apple et HTC revendiquent chacun 1,1% de parts de marché en 2008
Le gameplay de  Blood Bowl  enfin en vidéo !
Haut de page