Le W3C s'occupe du Web Mobile de demain

18 septembre 2018 à 14h57
0
Une véritable révolution en terme de communication se dessine avec la multiplication des supports mobiles pour se connecter à Internet : Les Smartphones de troisième génération (téléphones avec des fonctions PDA 3G) ou encore les PDA communiquants sont équipés de la puissance et de la connectivité nécessaires pour donner accès à un contenu aussi riche que celui qui est présent sur Internet (que ce soit via une connexion sans fil Wifi ou à via une connexion téléphonie mobile 3G).
012C000000106232-photo-nokia-7710.jpg


Pourtant, les obstacles à une plus large utilisation du Web Mobile aujourd'hui sont multiples :
  • En ce qui concerne le contenu, chaque téléphone supporte plus ou moins de standard allant du WML (utilisé classiquement pour les sites WAP : le plus basique des langages avec très peu de possibilité) au iMode (langage propriétaire de NTT DoCoMo utilisé en France par Bouygues Télécom), en passant par le Java (ou son pendant propriétaire Doja chez NTT DoCoMo).
  • Idem pour les images : sans compter que beaucoup de téléphones ne supportent aucun autre format que le WBMP, les tailles des écrans sont toutes différentes et une image trop large ou trop haute sera tout bonnement impossible à lire même si le téléphone supporte le format en question
  • Enfin, l'ergonomie de ces petits bijoux de technologie n'est pas encore forcément adaptée au fonctionnement actuel des liens cliquables à la souris ou pour taper un email un peu plus long qu'un message SMS


Le très serieux World Wide Web Consortium (W3C) prend part depuis 1998 à cette révolution pour construire des bases communes à tous les acteurs et créer des standards (comme elle l'a fait ces dernières années avec les formats HTML xHTML, CSS, XML, ... qui sont utilisés par tous les sites internet destinés à une visualisation sur ordinateur via les navigateurs).

Même si dans plusieurs pays comme la France, plusieurs initiatives de mise en place de bouquets de sites comme Vodaphone Live!, iMode, Orange World ou encore Gallery, on est encore bien loin d'avoir autant de contenu et de services que sur le Web.

Pour faire avancer les choses, le W3C collabore depuis Juillet avec l'Open Mobile Alliance pour faire accepter des standards communs à tous les acteurs. Depuis, un premier standard a été mis en place (le SSML qui permet la synthèse et l'interaction vocale entre les utilisateurs et les sites Web) et celui ci a été validé par le W3C et les principaux acteurs de l'industrie en septembre.

Pour appuyer ses efforts, le W3C organise un atelier "Web Mobile à Barcelone depuis hier et jusqu'à la fin de la journée, avec les principaux acteurs du marché que ce soit des opérateurs (Vodaphone, Orange, BT, NTT DoCoMo, France Télécom, 3UK, T-Mobile, ...), des constructeurs (Nokia, HP, Canon, Sony Ericsson, ...) ou des fournisseurs de logiciels et services (Opera, !, , PalmSource, ...) pour "discuter des défis actuels de l'accès au Web mobile et trouver des solutions adaptées".

On y parle donc de ce qui sera notre quotidien demain avec des technologies comme l'utilisation de la reconnaissance vocale (avec le langage Voice Extensible Markup Language (VoiceXML)) ou encore la reconnaissance de l'écriture manuelle, des gestes et de la musique (avec le langage InkML) en guise de clavier et de souris virtuels.

On y discute aussi de standards pour éviter de réécrire des programmes ou des pages pour chaque mobile ou encore des normes comme SMIL pour les futurs messages enrichis MMS qui devront être capables de véhiculer de la vidéo ou des contenus plus riches (graphismes vectoriels pour s'adapter à tout écran quelque soit sa taille).

Toute une série de normes qui vont être mises en application dans les produits qui sortiront dans les mois à venir ... que nous ne manquerons pas de suivre de près !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pas d'Outlook Express 7 et IE7 limité à Windows XP
Deux nouvelles failles dans IE et Outlook
Longhorn apparaît et s'érige en alternative au PDF
JPeg2Pdf, Freeware permettant de convertir des images en un fichier PDF sur Pocket PC
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page