5G : le patron d'Orange, Stéphane Richard, est "contre l'exclusion" de Huawei

24 janvier 2020 à 08h20
11
Orange stephane richard

Le PDG de l'opérateur historique s'est prononcé sur l'affaire Huawei lors de la présentation de ses vœux, jeudi. Pour lui, l'équipementier chinois ne doit pas être écarté du réseau français.

Ce n'est un secret pour personne, et nous vous l'avons rappelé plusieurs fois ces dernières semaines sur Clubic. Si Free privilégie Nokia et Ericsson comme équipementiers 5G, les trois autres opérateurs de télécommunications du marché français, à savoir SFR, Bouygues Telecom et Orange, n'ont pas l'intention de se priver de la technologie Huawei pour développer leurs réseaux respectifs. Stéphane Richard, le PDG d'Orange, l'a clairement rappelé jeudi 23 janvier.

Stéphane Richard, pas tout à fait sur le même longueur d'onde que Thierry Breton

Pour le numéro 1 d'Orange, les choses sont on ne peut plus simples : « Je suis contre l'exclusion de Huawei ». Stéphane Richard considère qu'une exclusion du géant chinois mettrait dans la panade les opérateurs de toute l'Union européenne.


Sous pression des États-Unis, plusieurs pays européens sont encore indécis quant au sort à réserver à la firme de Shenzhen. La décision du Royaume-Uni est imminente, et l'Allemagne a massivement équipé ses réseaux 3G et 4G d'équipements Huawei (à 60 %), ce qui compliquerait un passage à la 5G sans les infrastructures chinoises.

La déclaration du patron de l'opérateur français fait en tout cas écho à celle de l'ancien patron de France Télécom, ex-ministre et désormais Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, qui a déclaré quelques jours plus tôt que privilégier des équipementiers du continent ne retarderait pas le développement de la 5G dans l'Union, sous-entendant donc que l'Europe peut se passer des équipementiers chinois comme Huawei.

Écarter Huawei ? « C'est un pas que je ne franchis pas », dixit le boss d'Orange

Stéphane Richard, lui, ne partage pas l'optimisme de l'ex-PDG d'Atos quant à une mise à l'écart de Huawei. « J'espère que ça ne va pas conduire à une exclusion de fait des Chinois et notamment de Huawei sur la scène européenne qui, je pense, serait contraire aux intérêts de l'Europe et par ailleurs poserait des problèmes importants à la plupart des opérateurs européens ».


Et le dirigeant de poursuivre : « Je peux parfaitement admettre que l'on fasse jouer une préférence européenne (Ndlr : comprenez Ericsson et Nokia), d'autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C'est un pas que je ne franchis pas ».

Il se dit toutefois favorable à l'établissement de règles claires sur le sujet de la 5G au niveau européen, mais affirme avoir « l'impression que l'idée est que ceux qui construisent et exploitent les réseaux se fichent totalement de la sécurité et cela m'embête ». Le PDG d'Orange a rappelé que les opérateurs prenaient très au sérieux la sécurité des différents réseaux.
Modifié le 24/01/2020 à 08h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Doss
« J’espère que ça ne va pas conduire à une exclusion de fait des Chinois et notamment de Huawei sur la scène européenne qui, je pense, serait contraire aux intérêts de l’Europe et par ailleurs poserait des problèmes importants à la plupart des opérateurs européens. »<br /> Comment en favorisant des entreprises chinoise plutôt qu’Européenne serais de l’intérêt de l’Europe ? Ok t’as mis toute tes billes sur Huawei et ca te ferais chier de devoir tout recommencer avec Nokia ou Recuisson mais raconte pas de la m3rde et met toi au boulot.<br /> Je rêve du jour que pour les intérêts de l’Europe que l’opérateur China Mobile arrive sur le marché, il verra probablement les choses différemment.
Popoulo
Y en a un qui a déjà reçu son chèque il semblerait.<br /> Intérêts de l’Europe… en achetant chinois… ptdr. Cette europe est vraiment à l’image de ce gars, ridicule.
loupton
de toute façon, la 5G n’apporte rien de bon, multiplication des antennes, donc un coup pharaonique pour les opérateurs, cela aura des répercutions sur les tarifs, la dangerosité, ça tout le monde s’en b… sauf que non, les scientifiques sont inquiets car cela perturbe les prévisions météo MONDIALES, donc, des retards d’informations cruciales pour la population, en mer, dans le ciel, je prédis des accidents maritimes et dans l’aviation à peine 2-3 mois après un bon gros déploiement, d’autant qu’en plus il faut monter la puissance quand il pleut, cette technologie est une blague !
TNZ
Il est gentil tout plein … mais il donne son point de vue de pilote de projet sans aucune considération fonctionnelle, technique et éthique.
BetaGamma
Après avoir démantelé tout le complexe Alcatel / Alstom, lui et ses petits copains veulent continuer à manger chez Huwaei
Kriz4liD
Mais vous êtes sérieux dans vos propos ? moi je bosse dans les Télécoms, je peux vous garantir que ni Nokia , Ni Ericsson n arrivent à la cheville de Huawei en terme de stabilité et de technologie. Sans parler du support technique catastrophique de Ericsson et des prix stratosphérique de leurs solutions …<br /> Huawei a actuellement des solutions clé en main . Alors que Nokia , largué par l avance de Huawei , à du racheter Alcatel pour ses technologies SDM car eux n y sont pas arrivé.<br /> Je travail dans le milieu et je sais de quoi je parle. Je comprend sa position car Orange dispose de contrat avec les trois équipementiers. S il préfère Huawei ce n est pas qu une question de chèque. Je vous rappel que c’est sur les forums de clubic qu’on lit les commentaires élogieux sur la qualité du réseau Orange, c’est ici aussi qu’on lit comment le réseau free est catastrophique.
Popoulo
T’as mangé des crevettes à midi non ?
Kriz4liD
Ça t’énerve que ce soit un chinoi le leader du marché ??
K4minoU
Popoulo<br /> Ce que tu dis est très limite tu sais… =)<br /> N’ayant aucune preuve, cela pourrait être considéré comme de la diffamation, et en tant que telle, punissable par la loi…<br /> Mais bref…<br /> « Je peux parfaitement admettre que l’on fasse jouer une préférence européenne (Ndlr : comprenez Ericsson et Nokia), d’autres privilégient leurs entreprises. Mais doit-on écarter Huawei ? C’est un pas que je ne franchis pas »<br /> Il n’a pas dit ici qu’il veut faire passer l’intérêt de l’Europe en premier. Il dit qu’il comprend le choix (sous entendu des autres opérateurs) de privilégier Ericsson &amp; Nokia. Et il se pose la question (plus que légitime) d’écarter ou non Huawei. Spécialement lorsque cette même demande est plus ou moins imposée par Trump, motivé par un conflit d’intérêt déguisé en alerte complotiste de malade type Mars Attak.<br /> Mais comment tu arrives à lire ce que tu lis? Je voudrais comprendre ton raisonnement =)
falconmaverick
En france le début moyen utilisé de data est e de8 go en 2019. Free à 13go. Comme quoi… Free n est pas si mauvais
JeanM64
Il faut choisir entre :<br /> Être potentiellement espionné par les Chinois et puni par l’«ami» étasunien qui va nous taxer le Casanis à 200% et faire un blocus des ports de Martinique et de Guadeloupe (pour nous priver de bananes);<br /> Être espionné (à coup sûr) par la NSA étasunienne et payer le matos beaucoup plus cher (venant de Chine) mais avec un logo étasunien.<br /> Question: Faut-il accepter le Protectorat étasunien (comme le souhaite les Polonais et les Baltes) ou subir des sanctions économiques et risquer d’être bombardé (c’est une de leurs grandes spécialités) ?<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Barre de son JBL Link Bar à seulement 279,99€ au lieu de 499,99€ grâce aux soldes Darty
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Captain Marvel 2, ce serait pour 2022 !
Niantic : des événements
Caméra de surveillance connecté 1080p à moins de 30€
Soldes Cdiscount : casque bluetooth Beats Solo 3 à seulement 158,99€ au lieu de 369,99€ !
Mozilla encourage les étudiants à réfléchir à l’éthique avant d’accepter un poste dans la tech
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Le forfait sans engagement Free 50 Go à moins de 10€/mois pendant les Soldes
Après WhatsApp, c'est le mode sombre de Facebook qui se montre
Haut de page