La 5G est lancée en Australie : coût des forfaits, accueil du public, absence de Huawei... le point complet

30 juillet 2019 à 21h50
8
australie drapeau.png
© Pixabay

La 5G est progressivement en train d'être diffusée au pays des kangourous. L'occasion de faire un point sur l'impact de la technologie et ce qu'elle coûtera aux Australiens. Décryptage.

S'il faut au moins attendre 2020 avant que la 5G se targue d'avoir un réel impact et des années avant que celle-ci soit déployée à grande échelle, le standard de réseau sans-fil de cinquième génération a fait son apparition dans certaines villes australiennes. Le déploiement du réseau dans le pays est une bonne occasion de voir ce qui attend la France dans quelques mois. Et pour l'instant, l'Australie patine un peu.

Vitesse... mais pas de précipitation

Alors que la 5G promet, sur le papier, d'offrir un débit pouvant être 10 à 100 fois supérieur à la fibre optique et à la 4G, l'Australie a du mal à vanter les capacités de la technologie de cinquième génération. Pour l'instant, les débits 5G captés par l'analyste OpenSignal sont... inférieurs à ceux de la 4G.


Si la mesure la plus puissante (1,7 Gbit/s) a été relevée aux USA, devant la Suisse (1,14 Gbit/s) et la Corée du Sud (1,07 Gbit/s), à chaque fois supérieure à la mesure 4G maximale, la 5G australienne ne pointe qu'à 0,79 Gbit/s (792 Mbit/s). Or, dans le pays, la 4G pointe à... 950 Mbit/s.

Du côté de l'Australie, on ne s'affole pas outre mesure, puisque la technologie est nouvelle, sans oublier que les entreprises n'utilisent pour l'instant que la bande de fréquence 3,5 GHz. Si votre mobile ne parvient pas à trouver le réseau 5G en Australie, il vous basculera à défaut sur le réseau 4G, voire le réseau 3G.

Et si la 5G détrônait la fibre optique ?

En Australie, beaucoup se demandent si la 5G va remplacer le NBN, qui est l'équivalent de la fibre optique. Pour le moment, rien ne menace le réseau fixe Très Haut Débit du pays des kangourous. Mais à terme, il pourrait souffrir de la concurrence de la 5G. 15 % des clients mobiles du premier opérateur australien, Telstra, ne disposent pas d'un service internet fixe.

Cela reste peu, mais le Orange local pourrait pâtir d'un développement efficace de la 5G dans le pays. Ses clients fixes pourraient être tentés de privilégier un réseau plus rapide et dont la connexion serait simplifiée, d'autant plus que les mobiles 5G seront commercialisés plus rapidement que les smartphones 4G à leur époque, « entre six et douze mois » plus tôt en comparaison, note le cabinet d'analystes australien Telsyte.

La 5G, ça coûtera cher aux Australiens

Concernant les tarifs, l'étude Telsyte nous indique qu'un Australien sur quatre est prêt à payer plus pour obtenir la 5G, entre 5 et 10 dollars par mois.

Du côté de Telstra, on propose une gamme de forfaits mensuels qui comportent la 5G. En Australie, les forfaits affichent en priorité la data. Ainsi, on retrouve quatre forfaits à 15, 60, 100 et 150 Go à 50, 60, 80 et 100 dollars respectivement, soit 31, 37, 49 et 62 euros par mois.


telstra-mobile-phones-sim-5G.png
© Capture telstra.com.au, par Alexandre Boero pour Clubic.com

Pour le moment, la 5G est proposée gratuitement aux abonnés. Mais l'offre ne dure qu'un an, puisque si l'abonné souhaite conserver son accès 5G, il devra débourser 15 dollars de plus chaque mois à l'issue des douze premiers mois. Cela signifie que si vous souscrivez aujourd'hui au plus petit forfait 5G australien de l'opérateur leader (15 Go, appels et SMS illimités en Australie), il vous en coûtera 65 dollars australiens par an, soit 40 euros par mois.

L'absence de Huawei

L'Australie fait partie des pays à avoir écarté Huawei de son réseau 5G. Sans revenir sur le pourquoi du comment, le pays était déjà propriétaire de son réseau fibré, et ne pouvait pas, pour des raisons politiques évidentes, accorder un accès à ses équipements 5G à la firme de Shenzhen. Pour cela, il a fallu procéder à des modifications législatives, afin d'empêcher les opérateurs locaux de travailler avec la société chinoise. Huawei demeure tout de même présente sur le réseau 4G du pays.

L'opérateur historique australien, Telstra, n'était pour sa part pas désavantagé par l'interdiction de Huawei, en raison de son partenariat de longue date avec Ericsson. C'est notamment pour cette raison que Telstra a pu proposer dès maintenant ses premières offres 5G.

Source : The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
linkin2
Comment détrôner la fibre puisqu’on ne sait actuellement pas son débit théorique maximum.
mcbenny
La connexion internet est difficile en Australie. Le pays est immense et très faiblement peuplé. Dans les grandes villes aucun problème mais dès que tu prends l’autoroute, tu n’est pas sur de capter. C’est un peu comme si entre Paris et Lyon, il y avait la moitié du trajet où tu n’avais pas de connexion.<br /> NBN, la fibre, est la plus grosse blague du domaine. Tous les opérateurs ont forcé les clients ADSL à passer sur la fibre, qui n’a qu’une stabilité relative (ça coupe à peu prè une fois par semaine pendant peut-être une heure), et les vitesses, même en ville (genre Sydney), sont pas plus élevées qu’avec l’ADSL. Par contre, les opérateurs se goinfrent avec des abonnemenbts rarement en dessous de $65/mois (env 40EUR) sans télé, sans communications, juste l’accès internet et une ligne téléphonique nue.<br /> Alors la 5G, mais je rigole !
VincentGJ
Les consommateurs sont les victimes de cette guerre politique que le gouvernement Australien a décidé de suivre. Il ne manquerait plus qu’ils décident de supprimer la 4g pour faire plaisir aux américains.
domde
Bravo à l’Australie, il font pas beaucoup de bruit mais cependant il avance contrairement à d’autre(même si les prix piques un peu) par contre rien ne pourra détrôner la fibre, car je pense qu’à force de monter en fréquence cela va avoir un impact sur la biosphère.
Guillaume1972
Je suis tout à fait d’accord avec toi. Peut-être une question de génération…
os2
en quoi nokia, ericson est plus sécuritaire que Huawei?
yukatapah
Huawei est chinois…pas les autres
mcbenny
Non, je ne crois pas, pas bravo à l’Australie. Tu n’imagines certainement pas à quel point les choses sont faites en amateur, sans réflexion préalable. Ca mène à des aller-retours stupides parfois. Et s’ils forcent le passage de tout le monde à NBN, c’est juste que si le gouvernement ne pousse pas, chaque connexion au réseau va couter un bras. Si ils poussent tout le monde, ils font des économies d’échelle.<br /> Il faut garder à l’esprit qu’il y a moins d’un dixième de la population européenne sur un territoire tout aussi grand. Comment tu veux rentabiliser un passage de cable si ce n’est en poussant tout le monde à l’utiliser ?<br /> Et résultat, ça m3rde en permanence.<br /> Sans compter que les services clients sont traités en off shore donc quand tu as un problème, faut faire indien 1ère langue !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fin de course pour le HoloLens premier du nom, qui ne sera plus mis à jour
Uber se sépare d'un tiers de ses effectif marketing dans une optique de réduction des coûts
Ninja, joueur star de Fortnite, sort un livre en août pour apprendre à devenir un gamer accompli
Au Japon, les Ryzen d'AMD portent la marque à presque 70% de part de marché
Il sera bientôt possible d’utiliser son compte WhatsApp sur plusieurs appareils
Fermeture définitive d'UltraViolet, comment faire pour garder le droit d'accès à vos films ?
Le RCS, successeur du SMS, déjà déployé sur les Pixel, arrive sur les autres smartphones Android
MediaTek annonce les Helio G90 et G90 T, ses nouveaux SoC destinés aux joueurs
Haut de page