5G : la Cour des comptes dénonce un vrai manque d'intérêt des entreprises industrielles

21 juillet 2022 à 12h10
22
5G antennes © © This Lama / Shutterstock
© This Lama / Shutterstock

Moins de deux ans après les enchères pour l'attribution des fréquences 5G, la Cour des comptes a fait le bilan. Et selon elle, le monde industriel n'a toujours pas saisi les enjeux de la technologie mobile de cinquième génération.

La Cour des comptes vient de rendre public, ce jeudi 21 juillet, un référé adressé le 2 mai dernier au ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire. Ce référé traite des enchères 5G et fait une sorte de bilan de passage, moins de deux ans après l'attribution des fréquences. Pour la juridiction présidée par Pierre Moscovici, la procédure fut un succès, mais « les bénéfices de la 5G pour le grand public sont jusqu'à présent relativement limités ». Elle dédouane les opérateurs télécom et vise davantage le secteur industriel, pas vraiment concerné selon elle par les enjeux de la technologie, désignant l'État comme coupable du retard observé.

La 5G, une technologie qui a du mal à percer auprès du grand public…

Les opérateurs verseront progressivement 2,8 milliards d'euros à l'État pour avoir acquis, à quatre (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free), la bagatelle de 310 MHz de fréquences, à hauteur de 70 à 90 MHz chacun, augmentant ainsi d'environ 50 % leur patrimoine de fréquences. Ces opérateurs ont, en contrepartie, promis de généraliser le réseau 5G au plus tard à la fin 2030.

Pour le moment, la Cour des comptes juge le rythme de déploiement « conforme aux objectifs » fixés par l'État, tout en maintenant la pression pour une bonne maîtrise de la couverture territoriale, qui fait partie des points suivis de près, notamment par l'ARCEP, le but étant d'éviter un nouveau new deal pour la 5G, comme ce fut le cas il y a quatre ans pour la 4G.

Car il faut le dire, et la Cour des comptes ne s'en prive pas : pour l'instant, du point de vue grand public, la 5G ne sert qu'à décongestionner les réseaux 4G actuels dans les zones denses, principalement, et à offrir un boost de débit. « Pour l’heure, les usages sont surtout récréatifs (vidéo haute voire très haute définition et jeux en ligne) et ne correspondent pas aux nombreuses promesses de la 5G en matière d’internet des objets, d’innovations technologiques ou encore d’amélioration des services publics grâce à la "ville connectée" », note la juridiction.

Reseau 5G

À ce stade, l'engouement commercial n'est franchement pas dingue, et l'augmentation des tarifs (sauf exception) pour les forfaits 5G peut rebuter les consommateurs dans une période où le pouvoir d'achat est sérieusement malmené, sans oublier l'investissement à réaliser dans un nouveau smartphone pour obtenir un terminal compatible. Mais ce constat sur l'évolution de la technologie auprès du grand public n'est pas ce qui inquiète le plus les magistrats financiers du Palais Cambon.

…et encore moins au sein du tissu industriel français

À la différence des précédentes générations, la 5G a une vraie vocation à constituer un catalyseur d'innovation pour les entreprises, avec des centaines de milliards d'euros de retombées potentielles dans les dix ou quinze prochaines années et la création de plus de 20 millions emplois dans le monde. Mais tout cela repose sur de nouveaux usages et applications de la 5G. Et pour la Cour des comptes, le constat est simple : « ils n'existent pas encore ». Pourtant, l'ARCEP avait ouvert la voie en permettant de nombreuses expérimentations sur la technologie, et ce dès 2018, outre les consultations publiques organisées. Mais seuls les acteurs du secteur des télécommunications se sont pleinement investis dans le déploiement.

La Cour estime que les entreprises industrielles, censées pourtant être considérées comme les bénéficiaires et utilisateurs premiers, « n'ont pas témoigné un intérêt marqué pour la 5G et le développement de nouveaux usages ». Elle pointe d'ailleurs du doigt le rôle de l'État pour expliquer ce faux départ, État qui « n'a pas réussi à les impliquer davantage dans les premières phases du déploiement », alors à la main de l'ARCEP et des opérateurs.

Bpifrance a bien essayé de soutenir certains projets industriels, mais cette initiative ne peut pas constituer à elle seule une stratégie d'appropriation de la 5G. La Cour regrette qu'il ait fallu attendre le lancement de la stratégie d'accélération sur la 5G en juillet 2021 pour que les objectifs de l'État – concernant la dimension économique et industrielle de la 5G – soient pris en compte. Ces efforts comprennent une enveloppe de 734 millions d'euros, dont 480 millions qui doivent être distribués d'ici la fin 2022, en soutien des acteurs de la 5G en France.

Pour accélérer les choses, la Cour des comptes recommande de rendre publiques, de façon plus régulière, les actions mises en œuvre dans le cadre de la stratégie d'accélération sur la 5G et les résultats obtenus. Elle demande aussi la mobilisation des acteurs industriels et économiques autour des usages de la 5G, afin de rattraper le retard pris en France dans le domaine.

La France a effectivement tout intérêt à rattraper son retard, alors qu'une 6G est déjà envisagée d'ici la fin de la décennie.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
20
smover
C’est facile de taper sur l’état mais quand on voit qu’Orange n’a aujourd’hui même pas les compétences de mettre en place un réseau 5G de bout en bout entre deux sites industriels, l’état n’y est pour pas grand chose.<br /> A force de déléguer les compétences réseau aux fournisseurs il n’y a plus grand monde pour innover en France sur le sujet malgré nos excellents chercheurs et notre historique brilliant dans le domaine.<br /> L’état a mis sur la table des aides colossales sur la 5G et les industriels ont du mal à s’en servir car il manque tout simplement l’envie de s’impliquer et de l’expertise chez les opérateurs sur les briques réseaux (par contre ils sont là pour essayer de vendre du développement d’applis en tout genre, ça pas de soucis !).
Tonio28
Peut-être que le soucis, c’est simplement que la 5G est loin d’être la solution à quoique ce soit, et les industriels ont déjà tous les outils qu’ils ont besoin. Wi-Sun, Zigbee, Z-wave, bluetooth, Wi-Fi, 0G de Sigfox, Thread, il y a déjà des dizaines de solutions pour tous les problèmes que la 5G devrait « résoudre ».<br /> Tout le monde s’est précipité sur la 5G en voulant faire de la France le pays 5G, sans se demander si c’était pertinent pour les consommateurs et les industriels dans un monde déjà beaucoup trop hyper-connecté comme aujourd’hui. Et maintenant, on se rend compte que les investissements ne portent pas de fruits… Non mais sans blague…
Proutie66
Ou sinon le problème est que la 5G tout le monde s’en fiche.
FrosT74
Vu le retard technologique (et des usages) de beaucoup d’entreprises rien d’étonnant
Loposo
Pour le moment dans la rue pas trop d intérêt à la 5g, chez moi la fibre c est stable rapide parfait pour des gros fichiers, avec le wifi aussi un bon débit et vu l épaisseurs de mes murs la 5g ça aura du mal.<br /> Au boulot réseaux sécurisé donc pas prêt d utilisé la 5g de la rue. Une usine va câbler plutôt qu utiliser la 5g<br /> Déjà avoir un bon réseau 4g ça serait cool car a 5km de Paris j ai une 4g très faible<br /> La 5g demande encore plus d infrastructures.<br /> Bref une période difficile économiquement, une techno qui apporte pas grand chose<br /> Dans 10 ans peut être qu il faudra un meilleurs débit mais il y aura la 6 g
Bombing_Basta
Clairement, l’entreprise dans laquelle je bosse n’a aucun intérêt à utiliser la 5g, ou même la 4g…<br /> De la fibre, c’est tout ce dont elle a besoin.
wackyseb
Autant la 3G a été une révolution puis la 4G a permis des débits bien supérieurs mais à surtout comblé les besoins croissants.<br /> Là on a de la 5G mais pas de besoin de plus de débit que la 4G alors on est pas pressé.<br /> Rien ne justifie de payer plus cher son abonnement.
dFxed
Il n’est aucunement question de débit ici. On parle d’usages (iot par exemple).<br /> Le problème c’est que les industriels n’ont pas encore compris que pour devenir efficient, il faut analyser des datas, qu’il faut mettre à disposition avant même de savoir quoi en faire.<br /> Rien que sur la machinerie industrielle, même en montrant les possibles usages, les décideurs n’ont pas encore compris que le ROI est tout simplement top.<br /> Par exemple, les applications de maintenance prédictive ont été développés chez tous les fournisseurs de matériels, mais on en voit nulle part, et ils n’arrivent pas à les vendre.
Olivier22
Si les entreprises n’ont pas compris les intérêts de cette technologie, est elle si indispensable de suite? Si cela leur permettait de gagner de l’argent, je pense qu’elles se seraient emparé du sujet rapidement.<br /> Et comme particulier, mes besoins sont couverts par la fibre et la 4G. Pourquoi changerai je d’appareils et prendrai je un forfait plus cher pour quelque chose qui ne m’est pas utile?
luck61
Avec la 4G et la fibre optique à la maison la 5G n’apporte rien en mobilité, le ping est comme avec la 4G alors que c’était un argument de la 5G d’avoir un Ping extrêmement faible ce qui n’est pas le cas en 2022
Kvn_Jma
Quand je lis certains qui disent que pour le grand public la 5G n’a aucun intérêt je m’etouffe.<br /> Les réseaux 4G sont de plus en plus encombrés et on se retrouve peu à peu avec la même situation qu’en 3G. Au début c’était rapide et âpres c’est devenu de plus en plus lent.<br /> Le grand public fait surtout de l’usage récréatif, il regarde des vidéos, il écoute de la musique, il joue à des jeux, et ce sont des usages qui nécessitent une bonne connexion et rapide surtout.<br /> Personnellement la 5G j’en ressens parfaitement les bénéfices, que ce soit sur la vitesse de connexion ou le ping.<br /> Et bientôt je vais la bénir, je déménage dans un quartier neuf qui n’est pas encore raccordé à la fibre optique et sur ce type de nouveau quartier le cuivre n’est plus tiré.<br /> Donc en gros, tant que l’opérateur ne se bougera pas, pas d’internet !<br /> Et bien au moins j’y capte la 5G avec un débit compris entre 250mb/s et 300mb/s en down, et 50 mb/s en up.<br /> Avec les offres commerciales de box 5G (chères mais illimitées), je vais éviter une guerre civile à la maison avec deux enfants qui regardent des tonnes de vidéos et jouent aux jeux vidéos (et vue la taille des jeux et des mises à jour aujourd’hui…), et nous les parents qui avons également ces usages, en plus du télétravail avec des réunions Teams régulières, clairement la 4G n’aurait jamais suffit, et la 5G nous sauve, surtout pour la partie boulot.<br /> Et quand on me parle de surcoût, ça n’est pas évident, ma femme est passée automatiquement en 5G sur son forfait avec la même enveloppe data, juste parce que Bouygues a augmenté ses forfaits de 2€…<br /> Pour le coup ça les vaut largement et elle a vu la différence alors que sur son téléphone son utilisation la plus gourmande c’est instagtam.
MisterDams
Le cœur de réseau est même pas encore en vraie 5G, normal que les usages associés soient pas encore là. Pour l’instant la 5G pour la plupart du territoire, c’est une 4G rebrandée qui divise ses fréquences basses en deux.
bennukem
J’ai un routeur 4g lte, j’ai aussi du 300 en down et j’ai du 60 en up. Pas de soucis de ping. Du coup, ta 5g , tu es sûr de pas être connecté en 4g ?<br /> La 5g ne fait pas vraiment de gain en vitesse mais sur la multiplication des appareils en simultané. La bande passante sera toujours à partager. C’est un plus pour l’iot. Mais comme dit plus haut, il y a plein d’alternatives plus intéressantes
kellog89
La cour des comptes, de quoi se mêle t-elle?<br /> Elle va reprocher à l’état (dont elle fait partie, non?), de ne pas faire pression sur les industriels pour qu’ils utilisent plus la 5G.<br /> Est-ce un gaspillage de l’argent public ? Non<br /> Si le besoin n’est pas là, il faut attendre.<br /> IoT viendra, et oui, il faudra mettre les bouchées doubles à ce moment, pour ne pas rater le coche.<br /> Mais un investissement prématuré dans un domaine technologique de pointe, donc qui évolue vite, là, ce serait du gâchis de nos deniers.<br /> Le jour où le FC sera remplacé par la 5G sur des baies SAN ou autre, n’est pas pour demain, sans compter les risques liés à la sécurité.<br /> Et pour les particuliers, l’intérêt est minime à l’heure actuelle.
kellog89
Quand on n’a pas accès à la fibre, oui, ça se justifie. Mais en usage itinérant? C’est du confort, pas une nécessité, sauf pour soulager la 4G, on est d’accord.
vidarusny
Eh bien, je fais tout ça avec un ligne ADSL et 10 down et 0.9 up et une 4G qui n’est même pas une vrai 4G.<br /> Je propose une révolution, une vrai 4G sur tout le territoire !!<br /> Parce que les industriels sont peut être simplement plus intéressé par une techno accessible partout, à l’heure ou le RTC est abandonné, sans qu’il ait de solution sans fils( pas de 3g pas de 4g) ni filaire (adsl trop eloigné sdl inexistant) ce qui pose problème pour de la télégestion même pas moderne…
vidarusny
Oui enfin, les antennes partagent le débit, donc il faut une densité d’antenne peu importe que l’on soit 4G ou 5G, a terme les risque est d’avoir trop de connexion pour l’antenne. Soulager la 4G risque d’être de courte de durée si IOT s’envole.
wackyseb
La 4G permet déjà ces débits.<br /> Ton expérience sans fibre par contre, je comprends l’intérêt d’une Box 4g ou 5g.<br /> Mais actuellement sauf à être trop nombreux sur une même borne (pendant un festival, station balnéaire bondée…) je n’y vois pas l’interêt qu’on nous a vanté.<br /> Seul la multiplication des connections d’iOt serait problématique ou le besoin d’un pong très bas (voiture autonome, interconnections Safety,…).<br /> La vitesse en 4G n’est pour le moment pas vraiment limitante.
jcc137
Je suis dans une famille favorable au progrès qui ne jure que par la fibre en termes de vitesse de débit. Mais en ce qui concerne la 5G, je dois dire que je reste sur mon séant : l’un me fait remarquer que les émissions électro-magnétiques sont dangereuses !!! l’autre m’indique que la 4G suffit amplement, et tous n’envisagent pas de changer de phone pour passer à la 5G.<br /> Je dois dire que je me sens un petit comme Brassens faisant face à Marinette, avec mon nouveau smartphone 5G et son forfait ad hoc.
francoltrane
Avant de parler 5G, qu’en est-il de la 4G? Parking de la clinique d’une sous-préfecture de la Somme, pas de 4G et 3G aléatoire. Essai de la 5G dans une maison à Amiens, pas de différence significative en terme de latence et de débit par rapport à la 4G. Donc quel intérêt pour une entreprise ?
papy6
pas besoin de 5g pour les balades en forêt …
Kvn_Jma
Absolument,<br /> Quand en voiture en direction de Marseille à 90km/h, je fais un test en tant que passager et j’obtiens 560 Mb/s en down en 60 Mb/s avec un ping à 35, je suis persuadé que c’est bien de la 5G.<br /> De même, en centre ville, j’ai récemment atteint 850 Mb/s en down, 120 Mb/s en up avec un ping de 14, ce qui est totalement impossible avec la 4G et se rapproche (au moins en up) d’un débit fibre optique.<br /> Dans une famille utilisant intensément la bande passante pour de la vidéo 4k, du streaming JV, de nombreuses mises à jour Steam ou autres, la 4G est déjà dépassée, seule la 5G (à condition de bien capter), ben faire le boulot et donner l’illusion d’une connexion fibre.<br /> Quand je me suis retrouvé il y a quelques mois sans fibre et que j’ai utilisé mon iPhone en partage de connexion 5G pour la famille, j’ai pu constater à quel point ça décoiffe quand ça marche, et j’ai pu maintenir l’harmonie à la maison ^^<br /> Après il est évident que je préfère une connexion fibre gigabit avec un maximum d’appareils connectés en filaire, raison pour laquelle j’ai fait installer partout des ports ethernet dans ma maison en construction.<br /> Par contre ayant besoin d’une bonne connexion en déplacement pour mon travail, je bénis mon IPad pro cellulaire 5G. Non pas que la 4G ne faisait pas le boulot, mais la 5G me permet devant le client d’être beaucoup plus rapide.<br /> Et avec la volonté future (long terme), d’un internet des objets et des véhicules autonomes communiquant entre eux, même la 5G sera insuffisante, raison pour laquelle la Corée du Sud est déjà la tête dans le guidon de la 6G avec comme priorité la diminution drastique du ping, et la possibilité de démultiplier les connexions par cellule.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

QNAP lance un nouveau NAS de salon : ultra-silencieux et ultra-rapide
WhatsApp pour Windows n'a plus besoin de votre smartphone pour se connecter, enfin !
Twitter : Elon Musk obtient le droit de consulter les fichiers d'un ancien responsable
Transparency Series de Skullcandy, l'audio en neutralité carbone (avec des guillemets)
Ces écrans gamer d'Alienware sont TRÈS performants mais surtout... ils ont un porte-casque rétractable
Aux États-Unis, vous pouvez déjà précommander une carte graphique Intel Arc A380
Intel : le plus gros Core i9 Raptor Lake explose son prédécesseur de 60 % en décompression
Des employés de Microsoft ont publié des informations d'identification cruciales sur GitHub
Mini-LED et Alder Lake-P : MSI présente ses nouveaux portables Prestige
Avec ces 4 offres folles, vous trouverez forcément votre nouveau forfait mobile
Haut de page