95% des distributeurs de billets vulnérables à la fin du support de Windows XP

17 janvier 2014 à 10h37
0
Malgré l'approche de la date fatidique qui signera la fin du support de Windows XP, le 8 avril prochain, près de 95% des distributeurs automatiques de billets fonctionnent encore sous l'OS. Les attaques sur ce type de machines pourraient donc se multiplier.

00FA000006095444-photo-distributeurs-de-billets-les-attaques-ont-bondi-de-73-en-2012.jpg
Selon Robert Johnston, responsable marketing chez le plus grand fournisseur de solutions de distributeurs aux USA, 95% des machines de ce type en activité dans le monde fonctionneraient soit sous Windows XP, soit sous une version allégée de ce dernier, Windows XP Embedded. Si cette dernière version aura encore un peu de répit - Microsoft proposera des mises à jour jusqu'à début 2016 - Windows XP, lui, ne sera plus actualisé à partir du 8 avril 2014.

Si les dispositifs les plus récents pourront bénéficier d'une mise à jour vers Windows 7, les distributeurs les plus anciens - parfois plus de 20 ans - sont tout simplement incapables de faire tourner un nouveau système d'exploitation. Business Week rapporte qu'aux Etats-Unis, pas plus de 15% des DAB auront été mis à jour convenablement avant le 8 avril prochain. Globalement, les DAB ne seraient, en moyenne, que mis à jour une fois par trimestre, les exposant forcément à des vulnérabilités.

Il est cependant possible pour les entreprises de souscrire à un support étendu auprès de Microsoft, pour un coût cependant non négligeable, mais qui permet de s'assurer une transition un peu plus sécurisée. JPMorgan a notamment souscrit à un an de prolongation, et compte mettre à jour ses distributeurs vers Windows 7 à partir du mois de juillet. La banque dispose de 19 000 distributeurs, dont 3 000 vont devoir bénéficier d'améliorations matérielles avant de voir leur logiciel actualisé.

En Europe, les banques ne sont pas très loquaces sur le sujet. Pourtant, ce dernier est clairement d'actualité, avec la médiatisation, en début de mois, d'une affaire d'attaque de distributeurs de billets en Allemagne durant l'été 2013. Les malfrats avaient alors utilisé un malware sophistiqué installé sur une clé USB pour vider les DAB de leur contenu. La faille a, depuis, été corrigée, mais le fait que les machines soient dotées d'une version de Windows XP non mise à jour avait clairement été pointé du doigt comme un facteur ayant facilité la manœuvre par les experts en sécurité.

Environ 3 millions de distributeurs de billets sont actuellement actifs à travers le monde, selon le cabinet de conseils Retail Banking Research.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top