Windows 10 pour les pirates : Microsoft donne des détails, et ce n'est pas gratuit

Les jours se suivent et Microsoft continue de préciser ses plans de lancement pour Windows 10. Après le détail des éditions, après l'inclusion d'un jeu tiers, Candy Crush Saga pour ne pas le nommer, Microsoft se penche sur le cas des pirates, ou du moins, détaille un peu ses intentions.

Rappelons pour commencer que Microsoft proposera gratuitement, pendant la première année de sa disponibilité, la mise à jour vers Windows 10 aux utilisateurs de Windows 7, Windows 8.1. Ces utilisateurs doivent bien sûr disposer d'une licence légitime pour bénéficier de l'offre de mise à jour gratuite. Mais la mise à jour vers Windows 10 peut également s'appliquer aux machines exécutant une version non légitime (c'est à dire qui n'a pu être activée) de Windows. Pour autant, il ne faudrait pas en conclure que Microsoft va offrir Windows 10 aux pirates, pas exactement.

Dans un post de blog, Terry Myerson, explique que mettre à jour l'ensemble des clients Windows, légitimes ou non, sur la même version du système, en l'occurrence Windows 10, améliore l'écosystème pour les développeurs. Comprendre qu'en attirant le plus de clients possible sur Windows 10, Microsoft propose une plate-forme logicielle dont la masse critique est suffisante pour séduire les développeurs.

01E0000007900223-photo-windows-10-logo-large.jpg


Voilà pour le pourquoi du comment. Côté modalités, Microsoft indique que lorsque la licence d'une édition de Windows ne pourra être authentifiée, la mise à jour vers Windows 10 affichera un bureau avec un watermark c'est-à-dire un texte notifiant l'utilisateur que sa licence Windows n'est pas authentique. Et l'éditeur de rappeler que la mise à jour vers Windows 10 ne changera en rien l'état de la licence du PC : si celle-ci n'est pas authentique, elle restera non authentique. De fait, Microsoft n'assurera aucun support technique sur les machines avec un Windows 10 non authentique ou non genuine en anglais dans le texte. Dans son billet de blog, Terry Myerson, ne précise d'ailleurs pas si, comme c'est le cas actuellement, les Windows non authentiques redémarreront toutes les heures...

Le seul véritable éclaircissement fourni par ce billet concerne le fait que les partenaires de Microsoft, les OEM, pourront proposer à leurs clients exécutant des versions de Windows non légitimes un tarif de mise à jour annoncé comme très compétitif. On a toutefois pour le moment aucun autre détail à ce sujet.

01D1000008038942-photo-windows-10-build-10074.jpg


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page