Le prochain système de Microsoft, Windows Core OS, serait partiellement open source

22 janvier 2019 à 09h10
10
Windows Appareils

Cette nouvelle version du système d'exploitation de Microsoft pourrait intégrer de nombreuses technologies open source. Une décision qui confirme un virage stratégique pour l'entreprise.

En 5 ans, Microsoft est devenu un promoteur important de l'open source

Microsoft a été pendant longtemps un ennemi public des technologies open source. L'arrivée de Satya Nadella en tant que PDG en 2014 s'est accompagné d'un virage stratégique à 180°. L'entreprise a acheté GitHub, la plateforme de dépôts de projets libres la plus utilisée au monde, et l'éditeur a annoncé avoir passé l'essentiel de ses brevets en open source.

Microsoft va également modifier son navigateur internet Edge en y intégrant le moteur de rendu open source Chromium, déjà utilisé dans Google Chrome, pour mieux convenir aux différentes technologies web qui sont mal adaptées avec son navigateur actuel.

Cette fois c'est le profil LinkedIn de l'un des responsables en sécurité de Windows qui témoigne à nouveau de ce changement de vision. Corey Steward indique dans le résumé de ses fonctions travailler à « la sécurité du système d'exploitation Windows Core contre les codes et les acteurs malveillants et à la sécurité des composants open source Windows liés à la sécurité grâce à des initiatives qui étudient les vulnérabilités détectées et à établir un processus de correction ».



Windows Core OS : un système adapté aux nouvelles formes de mobilité

Si Windows Core OS, cette version qui pourrait être à l'oeuvre pour de futurs appareils pliables, ne sera pas entièrement open source, il est désormais acquis qu'il en intégrera des éléments. On peut imaginer que Microsoft cherche à intégrer des technologies relatives à la consommation électrique, déjà présentes dans les smartphones pour garantir une autonomie correcte d'une journée, pour des appareils utilisés en mobilité.

Microsoft n'a donné aucun détail officiel sur Windows Core OS mais l'on sait que l'éditeur de Redmond prépare avec ce système un socle commun déclinable sur de nouveaux appareils comme des téléphones, des tablettes ou encore des ordinateurs. Il pourrait s'adapter à toutes les formes possibles et préparera Windows à toutes les nouveaux appareils pensés par les constructeurs tiers.

Source : TechRadar
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Toyota : un rapprochement avec Panasonic pour fabriquer des batteries électriques
RGPD : Netflix, Apple, Amazon, Spotify dans le viseur d'un activiste autrichien
Pour limiter les fake news, WhatsApp va limiter le transfert de messages
Ça pique ! Le smartphone pliable de Samsung serait vendu à plus de 2 000 €
Free annonce 1 million d'abonnés Fibre, et toujours premier sur le FTTH
Les limitations de vitesse arrivent sur Google Maps
IKEA et Sonos vont lancer une enceinte connectée en août 2019
La rumeur de l'offre Microsoft 365 pour les particuliers avalisée par Satya Nadella
Spotify veut vous permettre de complètement bloquer des artistes
Haut de page