Microsoft relance la chasse aux pirates de Windows et Office

09 mars 2016 à 06h57
0

Avec Windows 10, Microsoft a légèrement modifié la procédure d'enregistrement. Ainsi, le certificat stockant l'état d'activation sur un appareil est placé sur les serveurs de la société. Lorsqu'un terminal est activé, il le restera, même après une réinstallation (à moins d'un changement important de composants).

Toutefois, les anciennes versions du système nécessitaient ces fameuses clés composées de 25 caractères utilisées par Microsoft pour lutter contre le piratage et la propagation de copies illégales.

Dans un recours déposé en fin de semaine dernière auprès de la cour fédérale de Seattle, Microsoft explique que pendant une période indéterminée ayant duré au moins trois ans, les adresses IP en question ont été utilisées pour activer des milliers de logiciels.

Selon Computerworld, qui rapporte l'information, l'éditeur ajoute que ces clés ont été volées dans la chaîne logistique de la société. Elles ont été activées plusieurs fois. Ces personnes auraient en outre fait usage de clés appartenant à d'autres utilisateurs ou procédé à des activations en dehors des régions géographiques pour lesquelles elles étaient prévues.

035C000008374556-photo-piratage-ban.jpg


Pour Microsoft c'en est trop. La firme entend contraindre Comcast à partager les informations relatives aux abonnés détenant ces adresses IP. Microsoft affirme avoir pu également observer les dates et l'heure de ces activations pirates.

Par le passé, l'entreprise avait lancé des actions à l'encontre de plusieurs sociétés chinoises et même d'agences gouvernementales. On se souvient par exemple que la version Intégrale de Windows 7 était disponible en Chine pour l'équivalent de... 2 euros.

Téléchargez :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Après Apple, Samsung songe à ne plus fournir de chargeur avec ses smartphones
scroll top