Google : le rachat de Waze dans le viseur d’une association de consommateurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Le rachat de Waze par le géant Google est contesté par l'association américaine de consommateurs Consumer Watchdog. Elle craint pour la concurrence et la protection des données des utilisateurs.

0104000005495489-photo-logo-waze.jpg
À peine acté, déjà contesté. Le rachat de l'application de cartographie contributive Waze par le géant Google est vivement remis en cause par l'association de consommateurs Consumer Watchdog. Ce dernier a envoyé un courrier à la Federal Trade Commission (FTC) ainsi qu'au Département américain de la justice.

Mardi, la transaction était confirmée, pour un montant qui devrait avoisiner le milliard de dollars. À travers cette opération, Google entend bien enrichir son service maison, et leader sur le marché, Google Maps.

Dans son courrier, Consumer Watchdog craint de voir Google abuser de sa position dominante. « Google domine déjà le marché de la cartographie en ligne, avec Google Maps », peut-on lire. « Le géant de l'Internet est en mesure de creuser l'écart de façon injuste en favorisant son propre service devant ses concurrents comme Mapquest sur son moteur de recherche ».

Mais encore, l'association craint pour la protection des données des utilisateurs. Pour elle, cette acquisition va permettre à Google « d'accéder à toujours plus de données sur Internet de manière à accroître sa position dominante sur Internet ».

Dans un premier temps, l'intégration des fonctions et des équipes de Waze devrait se faire en douceur. Celles-ci resteront en Israël et fonctionneront indépendamment de la firme californienne. Mais cela pourrait ne pas durer très longtemps, à en croire les déclarations de Google suite à l'acquisition. « Nous sommes enthousiastes à l'idée d'améliorer Google Maps avec certaines des fonctions de mises à jour du trafic fournies par Waze et d'enrichir Waze des capacités de recherche de Google ».

Comme le relève PC World, le patron de Waze, Noam Bardin, avait évoqué sa concurrence avec Google. « Les Maps sont au mobile ce que la recherche est à internet », avait-il déclaré dans le cadre de la conférence AllThingsD. « Nous pensons constituer la seule concurrence raisonnable (à Google, ndlr) dans ce marché pour créer des cartes réellement conçues pour le mobile, en temps réel, pour les consommateurs ». Ça n'aura pas duré très longtemps.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Jeux Google, vidéo Apple et hashtag Facebook
Melty prépare son expansion, en France et à l'international
Vers une introduction de Numericable en Bourse ? (màj)
Facebook s'ouvre aux hashtags, les mots clé cliquables
Joe Mobile : H+, baisses et hausses de tarifs pour le forfait personnalisable
Twitter perd en appel et communiquera le nom des auteurs de tweets racistes
SFR WiFi Fon désormais activé par défaut : 8 millions de hotspots pour les clients Internet
Facebook : les actionnaires demandent des comptes à Mark Zuckerberg
Hadopi : un internaute condamné à la suspension de sa ligne Internet pour 15 jours
Orange lance le Fujitsu Stylistic S01, un smartphone pour senior
Haut de page