Volkswagen promet une mise à jour du logiciel antipollution

27 novembre 2015 à 12h09
0
La marque allemande indique que l'ensemble de son logiciel dédié aux résultats antipollution sera revu. Un vaste correctif sera déployé par Volkswagen dès 2016.

Volkswagen va procéder à une révision générale du logiciel permettant de quantifier les rejets de certains de ses modèles. Audi et Porsche sont également concernées par cette revue qui devrait être proposée sous la forme d'une simple mise à jour. Ces constructeurs vont contacter les propriétaires des modèles concernés pour convenir avec eux d'un rendez-vous.

Durant cet entretien chez un garagiste, qui devrait durer entre 30 minutes et une heure environ, le logiciel interne au véhicule sera donc corrigé pour intégrer cette nouvelle mise à jour. A partir de 2016, ces rappels seront programmés.

En septembre dernier, Volkswagen a reconnu avoir installé, sur plusieurs de ses modèles de voitures diesel, un système permettant de mettre en échec certains tests antipollution. Un algorithme contenu dans un logiciel embarqué était capable de reconnaître ces épreuves et d'agir en conséquence lorsque des organismes habilités réalisaient des tests de pollution.

0258000008256894-photo-volkswagen.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top