Perquisition chez Volkswagen : la justice saisit le matériel informatique

19 octobre 2015 à 10h59
0
La justice poursuit son enquête à l'encontre du constructeur automobile. En France, les locaux de Volkswagen ont été perquisitionnés et du matériel informatique a été saisi.

Ce vendredi, les locaux en France de Volkswagen ont été perquisitionnés par les autorités. Dans le cadre d'une enquête pour tromperie aggravée, la justice a mis la main sur plusieurs documents internes ainsi que sur du matériel informatique appartenant à la société. Elles cherchent à présent à rassembler des preuves impliquant le constructeur.

Volkswagen a reconnu avoir installé, sur plusieurs de ses modèles de voitures diesel, un système permettant de mettre en échec certains tests anti-pollution. Un algorithme a été inséré dans un logiciel embarqué dans ce but précis. Lorsque des organismes habilités opéraient des tests de pollution, cette partie du logiciel s'activait et lançait un mode permettant de limiter momentanément les rejets.

D'autres perquisitions ont été conduites en Allemagne, mais également en Italie. Les autorités cherchent à présent à établir les responsabilités de chacun dans la mise en place de ce logiciel. De son côté, la presse allemande a déjà avancé plusieurs informations. Elle estime que Volkswagen et Bosch étaient au courant depuis 2007 qu'un logiciel était inséré dans certains modèles de voitures. Selon les partenaires, ce logiciel ne devait cependant être utilisé qu'à des fins « de test ».

0258000004806372-photo-volkswagen-nouvelle-coccinelle.jpg
Parmi les modèles concernés par la tricherie, on retrouve la Coccinelle, la Jetta, l'Audi A3, la Golf et la Passat en versions diesel.


Toujours est-il que le programme s'est retrouvé sur 11 millions de véhicules à travers le monde. En France, environ 1 million d'automobiles du groupe sont concernées.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange lance Cash, un concurrent d'Apple Pay
Chrome 46 retire la commande
La SNCF va investir 30 millions d'euros dans des start-up pour accélérer sa modernisation
Star Wars Le Réveil de la Force : affiche et réservations envahissent les réseaux sociaux
Le MIT développe un algorithme capable de remplacer l'intuition humaine
NVIDIA : pas de mise à jour de pilotes sans GeForce Experience
VTC Cab, quand les chauffeurs
Apple écope de 234 millions de dollars d'amende pour violation de brevets
Netflix se lance dans le cinéma, et ça ne plait pas aux exploitants de salles américains
Pokémon GO : Nintendo et Google investissent 30 millions dans Niantic Labs
Haut de page