Bosch, Shell et Volkswagen planchent sur un carburant réduisant de 20 % les émissions de CO2

07 mai 2021 à 09h20
45
station-essence.jpg © Pixabay
© Pixabay

Les trois géants ont uni leurs forces pour lancer la Blue Gasoline, une alternative au SP95 composée d'au moins 30 % d'énergies renouvelables.

C'est en Allemagne que cette nouvelle essence sera d'abord disponible, commercialisée dans les stations-services Shell. Une nouvelle alternative au 100 % pétrole dont les tarifs tendraient néanmoins à être plus attractifs.

Carburer à la biomasse et à l'huile de tall

La Blue Gasoline est née d'un amour germano-néerlandais, en l'an de grâce 2021. Le principal objectif de cette innovation est de proposer un nouveau carburant plus « vert », avec une part d'énergies renouvelables pouvant atteindre jusqu'à 33 % de sa composition finale.

Pour obtenir ce résultat, la Blue Gasoline sera notamment fabriquée à partir d'un naphta produit avec de l'huile de tall, un résidu obtenu lors du processus de transformation du bois en pâte à papier. Des éthanols issus de biomasse seront également employés afin d'atteindre un objectif de 20 % de réduction des émissions de CO2 pour les véhicules circulant avec cette essence.

Pour combler de potentielles émissions supplémentaires, Shell prévoit notamment d'user de compensations carbones , sans pour autant donner plus de détails à ce propos.

Une essence plus chère à la pompe mais potentiellement rentable à long-terme

Pour convaincre les automobilistes d'opter pour cette nouvelle essence, il ne faudra pas compter sur des prix attractifs. Shell ne la proposera pas moins chère que le V-POWER SP98, son carburant haut de gamme.

Les concepteurs visent avant tout le marché des véhicules hybrides, tablant notamment sur des batteries toujours plus performantes qui permettront une large prédominance de l'électrique. Stockable plus longtemps que des essences classiques dans un réservoir, cette Blue Gasoline disposera notamment d'additifs anti-corrosion. Les pleins pourraient notamment être moins fréquents qu'avec un carburant classique pour les véhicules de ce type, d'où un investissement avec une potentielle rentabilité à plus long-terme.

Lancée dès mai 2021, la Blue Gasoline est pour l'instant disponible dans quelques stations-services au sein d'usines Bosch en Allemagne. À terme, l'objectif est de la substituer à la pompe au SP95-E10. Même si aucune date précise n'est donnée quant à une mise à disposition de cette essence sur le marché français, Bosch, Shell et Volkswagen comptent sur le mélange entre biomasse, composants synthétiques et essence classique pour une diffusion rapide de ce nouveau carburant.

Dans la lignée de la Blue Gasoline, Volkswagen continue de tester, depuis 2018, le R33 BlueDiesel , dans son usine de Wolfsburg en Allemagne. Celui-ci permettrait également une réduction de 20 % des émissions de CO2 et serait aussi composé à 33 % d'énergies renouvelables.

Deux carburants frères pour envisager une énième alternative au 100 % fossile, avec l'objectif de potentiellement répondre aux objectifs climatiques du siècle à venir.

Face à l'autonomie ou au prix des voitures électriques, la question du recyclage des batteries semble pour le moins anecdotique. Pourtant, le sujet est central à plus d'un titre, que ce soit pour réduire l'empreinte environnementale des véhicules électriques ou pour limiter le coût de la fin de vie des batteries.
Lire la suite

Modifié le 07/05/2021 à 09h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
45
27
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Aux États-Unis, une reconnaissance faciale défaillante empêche les demandeurs d'emploi de toucher leur chômage
E4, le robot de sécurité chien de garde en action ! (Vidéo Clubic)
VivaTech : Emmanuel Macron et Cédric O saluent le retour des grands salons (Vidéo Clubic)
Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Haut de page