Le biocarburant débarque en F1, qui vise la neutralité carbone dès 2021

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 18 décembre 2020 à 14h26
La monoplace de Charles Leclerc, pilote Ferrari (© Pixabay)
La monoplace de Charles Leclerc, pilote Ferrari (© Pixabay)

La Formule 1 souhaite mettre à l'essai un carburant 100% durable fabriqué à partir de biodéchets. Les premiers barils sont livrés cette semaine.

Et si la F1 se mettait définitivement au vert ? La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a annoncé, jeudi 17 décembre, sa volonté d'introduire un biocarburant en Formule 1, réputée très polluante, tout en s'engageant sur le chemin de la neutralité carbone dès l'an prochain et du zéro émission nette d'ici 2030. Le carburant renouvelable est d'ores et déjà mis à disposition des motoristes.

La FIA s'aligne sur l'Accord de Paris

Dans la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution, la F1 a déjà fait certains efforts, en instaurant le SREC (Système de récupération de l'énergie cinétique) en 2009, en basculant du V8 au V6 hybride en 2014 et en limitant la quantité maximale de carburant pouvant être embarqué sur chaque Grand Prix. Mais la discipline reste fortement énergivore.

Jeudi avait lieu l'Assemblée générale de la FIA, à l'issue de laquelle la fédération a annoncé son plan de stratégie environnementale 2020-2030. Le tout avec certaines ambitions, puisqu'elle veut devenir neutre en carbone en 2021, pour ensuite atteindre le statut zéro émission nette avant la fin 2030. Une façon de s'aligner sur l'objectif de l'Accord de Paris issu de la Cop 21, celui de limiter la hausse des températures à 1,5°C.

Et en ce sens, le département technique de la FIA a redoublé d'efforts dans la recherche, le développement et la production pour mettre au point un carburant 100% durable, pouvant être utilisé par les monoplaces de Formule 1.

Le carburant 100% renouvelable, bientôt obligatoire en F1 ?

Ce carburant de deuxième génération est exclusivement raffiné à l'aide de biodéchets, de déchets organiques. Les premiers fûts de carburants sont déjà mis à disposition des constructeurs, pour être soumis à des « tests » et « validations ». La FIA souhaite pouvoir démontrer que la technologie fonctionne le plus rapidement possible.

Dès 2021, les équipes de F1, et celles issues des autres championnats de la FIA, pourront utiliser ce carburant durable. Le carburant actuellement utilisé n'est pour l'heure composé que de 5,75% de biocarburant.

Le carburant 100% renouvelable devrait par ailleurs devenir obligatoire dans les prochaines années en F1. C'est en tout cas l'objectif que se fixe la FIA. « En développant un carburant durable à base de biodéchets pouvant alimenter la Formule 1, nous franchissons une nouvelle étape. Avec le soutien des plus grandes sociétés énergétiques mondiales, nous pouvons combiner les meilleures performances technologiques et environnementales », a déclaré Jean Todt, Président de la FIA.

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
syn80

neutralité carbone ?

ils vont compenser le déplacement des spectateurs aussi ?

ErATOme51

Je rajouterais, les pneus, l’huile pour l’ubrifier les moteurs, plaquettes de frein, disques de freins, enfin tous les autres consommables quoi xD Elle est où la neutralité carbone ? Mdr

eykxas

il faut bien commencer par un bout. (et celui qui dit « commençons par arrêter la F1 », je lui répondrait « commence par arrêter tout tes loisirs » ;p).

AlexLex14

Et encore, nous ne parlons pas du transport de la « marchandise » entre chaque GP…

Mais au moins, on peut dire que c’est un début :slight_smile:

linkin2

Et pourquoi pas l’éthanol ? depuis les années qu’il existe…ça aurait été une belle promotion pour que les automobiliste du monde entier bascule dessus.

SamanosukeAkeshi

Quelle blague! Quand tu vois toute le logistique derriere une écurie il vont en chier pour avoir une neutralité carbone, parce que faire juste ca sur la F1 est un non sens.
Le greenwashing a de beaux jours devant lui.

Berk-124

Le carburant, les pneus, l’huile, les freins,… de ces voitures (toutes compétions) c’est une goutte d’eau dans la consommation d’énergie et la pollution liée à la logistique de ces championnats.

iksarfighter

Quelle hypocrisie, le greenwashing au Karcher.

Martin_Penwald

Un gros problème de l’éthanol est que la production des précurseurs nécessaires à sa création est en compétition avec les cultures vivrières. Passer la consommation mondiale à l’éthanol poserait de graves problèmes d’approvisionnement en nourriture.

Proutie66

Je rappelle que les navettes qui vont (nul part, juste mettre un satellite dispensable), consomment plus de 100 000 litres « d’essence » (notez les guillemets…).
Je n’estime, pas ça plus nécessaire.
Alors la F1… Au moins ça amuse le peuple qui se fait pas la guerre.