Le biocarburant débarque en F1, qui vise la neutralité carbone dès 2021

18 décembre 2020 à 14h21
51
Charles Leclerc F1 © Pixabay
La monoplace de Charles Leclerc, pilote Ferrari (© Pixabay)

La Formule 1 souhaite mettre à l'essai un carburant 100% durable fabriqué à partir de biodéchets. Les premiers barils sont livrés cette semaine.

Et si la F1 se mettait définitivement au vert ? La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a annoncé, jeudi 17 décembre, sa volonté d'introduire un biocarburant en Formule 1, réputée très polluante, tout en s'engageant sur le chemin de la neutralité carbone dès l'an prochain et du zéro émission nette d'ici 2030. Le carburant renouvelable est d'ores et déjà mis à disposition des motoristes.

La FIA s'aligne sur l'Accord de Paris

Dans la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution, la F1 a déjà fait certains efforts, en instaurant le SREC (Système de récupération de l'énergie cinétique) en 2009, en basculant du V8 au V6 hybride en 2014 et en limitant la quantité maximale de carburant pouvant être embarqué sur chaque Grand Prix. Mais la discipline reste fortement énergivore.

Jeudi avait lieu l'Assemblée générale de la FIA, à l'issue de laquelle la fédération a annoncé son plan de stratégie environnementale 2020-2030. Le tout avec certaines ambitions, puisqu'elle veut devenir neutre en carbone en 2021, pour ensuite atteindre le statut zéro émission nette avant la fin 2030. Une façon de s'aligner sur l'objectif de l'Accord de Paris issu de la Cop 21, celui de limiter la hausse des températures à 1,5°C.

Et en ce sens, le département technique de la FIA a redoublé d'efforts dans la recherche, le développement et la production pour mettre au point un carburant 100% durable, pouvant être utilisé par les monoplaces de Formule 1.

Le carburant 100% renouvelable, bientôt obligatoire en F1 ?

Ce carburant de deuxième génération est exclusivement raffiné à l'aide de biodéchets, de déchets organiques. Les premiers fûts de carburants sont déjà mis à disposition des constructeurs, pour être soumis à des « tests » et « validations ». La FIA souhaite pouvoir démontrer que la technologie fonctionne le plus rapidement possible.

Dès 2021, les équipes de F1, et celles issues des autres championnats de la FIA, pourront utiliser ce carburant durable. Le carburant actuellement utilisé n'est pour l'heure composé que de 5,75% de biocarburant.

Le carburant 100% renouvelable devrait par ailleurs devenir obligatoire dans les prochaines années en F1. C'est en tout cas l'objectif que se fixe la FIA. « En développant un carburant durable à base de biodéchets pouvant alimenter la Formule 1, nous franchissons une nouvelle étape. Avec le soutien des plus grandes sociétés énergétiques mondiales, nous pouvons combiner les meilleures performances technologiques et environnementales », a déclaré Jean Todt, Président de la FIA.

Modifié le 18/12/2020 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
51
33
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Intrinsic : le nouveau jouet de Google spécialisé dans le logiciel destiné aux robots industriels
Un robot crée une superbe fresque Super Mario en domino en 24 heures
Amsterdam a inauguré le tout premier pont en acier imprimé en 3D
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
La Défenseure des droits s'oppose aux caméras de reconnaissance des individus dans l'espace public
Voici CAPS, la capsule volante française autonome, passe-partout et monoplace (Vidéo)
Végétaliser les villes ? Google veut cartographier les quartiers prioritaires
Les chasseurs d’ondes de l’ANFR à la recherche des fréquences suspectes (Vidéo)
Après le supersonique, United Airlines veut des avions à propulsion électrique
Haut de page