Samsung fabriquera des puces pour les voitures connectées

0
Samsung Exynos Auto puce

La multinationale sud-coréenne vient d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle puce à destination des véhicules connectés. Le but étant pour Samsung de s'approprier encore un peu plus ce marché juteux : celui de la vente de composants.

Au départ, les puces Exynos étaient exclusivement réservées aux smartphones ainsi qu'aux montres connectées du constructeur. Cela vient de changer puisque Samsung a officialisé la création de deux nouvelles marques : Exynos Auto et Isocell Auto.

À la conquête d'un nouveau territoire

Ces filiales ont pour objectif de fabriquer des puces ainsi que des capteurs de caméra pour les voitures connectées. Elles seront dédiées à des aspects bien précis comme l'assistance à la conduite (Exynos Auto A), la télématique (Auto T) et l'infodivertissement (Auto V).

Cet élargissement apportera à Samsung des revenus supplémentaires grâce au business lié aux semi-conducteurs. Cette stratégie est aussi en accord avec les investissements réalisés par l'entreprise dans le domaine des voitures autonomes. Lors du CES en janvier 2018, Samsung avait présenté DRVLINE, une plateforme qui permet aux créateurs de voitures de fabriquer des véhicules autonomes très avancés sur le plan technologique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD a baissé le prix de ses Ryzen aux USA
La boutique de jeux en ligne de Discord est enfin disponible en France
Un trajet en Virgin Hyperloop One coûtera moins cher que de prendre sa voiture
La traduction en temps réel des Pixel Buds s’étend à tous les casques Google Assistant
Microsoft va lui aussi désactiver les protocoles TLS 1.0 et 1.1 dans ses navigateurs
Huawei Mate 20 X : l'énorme phablette gaming n'est pas prévue en France
La nouvelle puce WiFi Qualcomm à 60 GHz promet une VR sans-fil
Le nouveau Huawei MateBook arrivera en novembre
Project Aero : l'outil de création en réalité augmentée selon Adobe
Sweet Home 3D : le logiciel phare d'aménagement passe en version 6
Haut de page