Samsung fabriquera des puces pour les voitures connectées

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
18 octobre 2018 à 11h41
0
Samsung Exynos Auto puce

La multinationale sud-coréenne vient d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle puce à destination des véhicules connectés. Le but étant pour Samsung de s'approprier encore un peu plus ce marché juteux : celui de la vente de composants.

Au départ, les puces Exynos étaient exclusivement réservées aux smartphones ainsi qu'aux montres connectées du constructeur. Cela vient de changer puisque Samsung a officialisé la création de deux nouvelles marques : Exynos Auto et Isocell Auto.

À la conquête d'un nouveau territoire

Ces filiales ont pour objectif de fabriquer des puces ainsi que des capteurs de caméra pour les voitures connectées. Elles seront dédiées à des aspects bien précis comme l'assistance à la conduite (Exynos Auto A), la télématique (Auto T) et l'infodivertissement (Auto V).

Cet élargissement apportera à Samsung des revenus supplémentaires grâce au business lié aux semi-conducteurs. Cette stratégie est aussi en accord avec les investissements réalisés par l'entreprise dans le domaine des voitures autonomes. Lors du CES en janvier 2018, Samsung avait présenté DRVLINE, une plateforme qui permet aux créateurs de voitures de fabriquer des véhicules autonomes très avancés sur le plan technologique.

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
scroll top