Et si Apple rachetait Netflix ? Deux analystes y croient

02 janvier 2018 à 11h42
0
D'un côté on a Apple, le géant de Cupertino qui est également la première capitalisation boursière du monde en ce début d'année 2017, de l'autre côté on a Netflix, le leader quasiment incontesté du marché de la vidéo en streaming, un marché largement convoité par bon nombre d'entreprises. Et si les deux géants fusionnaient ?

Deux analystes de la banque américaine Citi y croient ; en tout cas ils estiment, dans une note envoyée en décembre 2017, que la probabilité d'une telle opération est de 40 %, ce qui la rend loin d'être absurde.

Apple s'est déjà lancée dans le streaming vidéo

Le géant de Cupertino convoite lui aussi le marché de la vidéo en streaming et compte lancer son propre service avec des contenus originaux. Le groupe a notamment annoncé deux séries avec des grands noms comme Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et même une collaboration avec le réalisateur Steven Spielberg. Sans donner de date de lancement pour ce service, on sait qu'Apple pourrait le lancer en 2018 et que le groupe a mis sur la table la coquette somme de 1 milliard de dollars pour ses premières séries.

Cette volonté, affichée, fait partie des raisons qui ont poussé Jim Suva et Asiya Merchant, analystes chez Citi, à estimer qu'il y a tout simplement 40 % de chances qu'Apple tente de racheter Netflix. Dans la même note, les deux analystes donnaient les chances qu'Apple rachète Disney à 25 %, mais la note a été publiée avant l'annonce du rachat des studios 21st Century Fox par Disney, rachat qui a bien évidemment changé la donne.

01F4000008772656-photo-logo-turbo-1280-apple.jpg


Pourquoi Apple rachèterait Netflix ? Parce qu'elle va avoir des tonnes de cash à dépenser

Les jours précédant l'annonce du rachat des studios Fox, Disney était capitalisée environ 160 milliards de dollars. Netflix vaut, de son côté, près de la moitié : 83 milliards de dollars. Des sommes gigantesques mais qui ne devraient pas faire peur à Apple.

Le géant de Cupertino devrait, en théorie, profiter de la réforme des impôts votée par l'administration Trump : elle offre aux entreprises la possibilité de rapatrier l'argent dont elles disposent hors Etats-Unis en ne le taxant qu'à 10 %, contre plus de 40 % en temps normal. Une offre qui est toutefois limitée dans le temps.

Difficile de croire qu'Apple ne va pas y réfléchir : la firme possède près de 250 milliards de dollars sur des comptes à l'étranger et cette réforme lui permettrait de ne payer que 25 milliards pour les rapatrier aux Etats-Unis et pouvoir les utiliser. Il lui resterait donc plus de 220 milliards de dollars pour réaliser des acquisitions à tout-va. Netflix est donc largement dans ses moyens et le rachat permettrait à Apple d'éliminer un concurrent sérieux à son propre service de streaming, tout en profitant de l'infrastructure de l'entreprise de Reed Hastings.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top