Culture dans l’Economie : un rapport épingle les FAI, Apple, Google, Amazon et Netflix

03 janvier 2014 à 18h15
0
Le gouvernement publie un nouveau rapport portant sur le poids de la Culture dans l'Economie. Les auteurs y évoquent l'importance croissante des services développés par Apple, Google, Amazon, Netflix et autres Hulu accusés de capter de la valeur et des recettes publicitaires.

0190000007019478-photo-sans-titre-1.jpg

Les ministères de l'Economie et de la Culture viennent conjointement de publier un rapport (.pdf) concernant la place de la Culture dans l'Economie. Le document explique que l'ensemble des activités culturelles contribuent à hauteur de 3,2% du PIB en 2011. Ce poste représente, selon les chiffres avancés, 58 milliards d'euros de valeur ajoutée. Toutefois, en 2012, 13,4 milliards d'euros de fonds publics ont été destinés à ce secteur.

Dans ce document, l'attitude des opérateurs de télécommunication over-the-top tels qu'Apple, Google, ou encore les plateformes de contenus à abonnement (Amazon, Hulu ou Netflix) est critiquée. Ces derniers « pourraient venir dans un avenir proche concurrencer les éditeurs traditionnels de contenus audiovisuels, en captant de l'audience et des recettes publicitaires afférentes, tout en gagnant un pouvoir dans la prescription des contenus », précise le rapport.

De même, il insiste sur le fait que ces acteurs, y compris les FAI, « ne sont pas soumis aux mêmes règles que les éditeurs de service de télévision concernant l'accès au marché publicitaire, la séparation écran publicitaire/contenu, la fiscalité et la contribution au financement des contenus ».

Le pointeur est alors clairement orienté en direction du besoin que ces acteurs s'adaptent aux règles financières françaises. « Les éditeurs de vidéo à la demande implantés à l'étranger (Apple au Luxembourg par exemple) et les téléviseurs connectés sont autant de différences qui jouent en défaveur des acteurs traditionnels de l'audiovisuel », explique-t-il.

Dans un communiqué, les ministres Moscovici (Economie) et Filippetti (Culture) soulignent que de nouvelles réformes sont à prévoir dans ces secteurs afin de soutenir la création via notamment d'une « loi sur la création ». Toutefois, il n'y a pas encore de date précise sur ce texte qui ne devrait pas arriver avant les élections municipales puisqu'une suspension de cinq semaines est programmée à compter du 28 février, en raison des élections municipales des 23 et 30 mars et que le texte ne figure pas au programme de la session parlementaire à venir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

2050 : vers une généralisation des voitures à pilotage automatique ?
Deux enceintes sans fil performantes.
Revue de Web : Quand les objets lévitent avec du son
Infos US de la nuit : Youtube prêt pour le format 4K, Vine introduit le plein écran sur le web
Live Japon : premier de l'An, ruée sur les bons plans !
Microsoft met à jour le CPU des Surface Pro 2
Stockage flash : Violin Memory perd un nouveau dirigeant
BlackBerry : Alicia Keys quitte ses fonctions de directrice de la création
CES 2014 : du nouveau sous Windows 8.1 et ChromeOS pour Acer
Facebook est accusé de scanner les messages privés pour la publicité ciblée
Haut de page