eBizcuss et ICLG : cessation d'activité du réseau d'Apple Premium Resellers

24 juillet 2012 à 16h01
0
Rideau ! Le Tribunal de Commerce a prononcé jeudi à 18h la cessation d'activité d'eBizcuss, propriétaire du principal réseau d'Apple Premium Resellers (APR) de France, qui avait été placé en liquidation judiciaire début juin.

0140000005323348-photo-epitaphe-ebizcuss.jpg

« eBizcuss, ICLG (...) : 1976 — 2012 » Par cette épitaphe, s'affichant désormais sur le site Internet d'ICLG, l'enseigne souligne la longévité de son réseau de distribution, mise à mal en moins de trois ans, suite à l'ouverture du premier Apple Store en France.

Les dernières boutiques encore en activité en France ont dont définitivement fermé vendredi matin, abandonnant une centaine de salariés, licenciés à la fin du mois, ainsi que le matériel déposé au service après vente. Leurs propriétaires devront les récupérer en l'état auprès du liquidateur, comme le souligne MacGeneration.

Pour autant, la cessation d'activité ne remet pas en cause les plaintes contre Apple déposées par eBizcuss d'une part et 75 de ses salariés d'autre part. Mi-avril, la société reprochait à Apple de s'être reposé sur ses distributeurs pendant 30 ans, jusqu'à ce que le marché devienne assez rentable pour qu'il ouvre ses propres Apple Store et tire la couverture à lui.

Plusieurs repreneurs se sont penchés sur l'affaire mais aucun n'a malheureusement conclu.

0140000003928162-photo-apple-store-op-ra.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Box s'invite sur Windows Phone et signe avec Qualcomm
Apple obtient l'interdiction de la Galaxy Tab 7.7 en Europe
L’Europe soupçonne d’entente 13 fournisseurs de lecteurs CD/DVD
Lenovo IdeaPad S2110 : l'autre tablette Android transformable
Cyber-sécurité : l'Europe lance sa consultation publique
Le comparateur Kayak entre en bourse
Insolite : Une simili PS Vita sous Android 4.0 tournée vers l'émulation
Do Not Track : bientôt soutenu par une loi aux Etats-Unis ?
Forfaits 24 mois : Fleur Pellerin ne supprimera pas la résiliation
Linux 3.5 : le noyau poursuit sur son élan de modernisation
Haut de page