Uber ne pourra plus opérer à Londres

Emilia CAPITAINE
22 septembre 2017 à 18h52
0
La régie des transports de Londres ne renouvellera pas la licence d'exploitation d'Uber, pour des raisons essentiellement liées à la sécurité des Londoniens dans un contexte de menace terroriste.

Uber banni de Londres après le 30 septembre ?



La régie des transports en commun de Londres, Transport of London (TfL), a conclu qu'Uber n'était pas apte à détenir une licence d'exploitation de chauffeurs privés. Une décision qui serait motivée par des considérations de « sûreté publique » et « d'implications en matière de sécurité ». La TfL reproche notamment à Uber son laxisme concernant les antécédents judiciaires de certains de ses chauffeurs, notamment lorsque ceux-ci ont commis des infractions pénales graves.

A partir de l'expiration de sa licence, le 30 septembre 2017, Uber ne pourra plus opérer à Londres. Uber a déjà annoncé qu'il ferait appel, ajoutant par ailleurs que le verdict de la TfL montrait au monde que Londres «  loin d'être ouverte, est fermée aux entreprises innovantes ».

08204234-photo-uber-chauffeurs.jpg


Uber saisit la justice



3,5 millions de passagers et 40.000 chauffeurs utilisent l'application Uber à Londres. Uber est visiblement très remonté contre la décision de la TfL. « Pour défendre le gagne-pain de tous ces chauffeurs et la liberté de consommer de millions de Londoniens qui utilisent notre application, nous avons l'intention de saisir immédiatement la justice » a déclaré le directeur général d'Uber à Londres, Tom Elvidge.

Cela faisait un moment que des rumeurs courraient sur une interdiction d'Uber à Londres. Au manque de régulation et d'encadrement de l'activité des chauffeurs d'Uber, vient s'ajouter une préoccupation sécuritaire nouvelle, dans une ville marquée récemment par plusieurs attentats terroristes. Dans une déclaration, Sadiq Khan, le maire de Londres, a annoncé soutenir la décision de la TfL, considérant que la TfL ne pouvait continuer à accorder une licence à Uber si cela pouvait, d'une façon ou d'une autre, menacer la sécurité des Londoniens.

Uber, qui a l'habitude de susciter des vagues d'opposition dans les villes où l'application est disponible, fera valoir des arguments classiques, tels que la possibilité pour les Londoniens, notamment les plus jeunes, de bénéficier d'un service de chauffeurs abordable. Des considérations que la justice devra mettre en perspective avec les impératifs de sécurité mis en avant par la TfL. Affaire à suivre...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top