1800€ d'abattement sur les avantages en nature pour les salariés roulant en voiture électrique

Alexandre Boero Contributeur
25 juin 2019 à 12h19
0
Voiture electrique

Le gouvernement a décidé d'octroyer un abattement important sur les avantages en nature dont bénéficient les salariés équipés d'une voiture de fonction électrique.

La nouvelle est relativement passée inaperçue, mais elle a le mérite de marquer un pas supplémentaire du gouvernement en faveur de l'adoption du véhicule électrique au sein du monde professionnel. C'est par un décret du 21 mai 2019 publié au Journal officiel le 12 juin, portant modification d'un précédent arrêté relatif à l'évaluation des avantages en nature en ce qui concerne la mise à disposition de véhicules électriques par l'employeur, que l'État offre désormais aux salariés la possibilité de bénéficier d'un abattement sur ces avantages.

Un abattement incitatif de 50%

Il y a encore quelques temps, peu de salariés souhaitaient privilégier l'adoption d'un véhicule de fonction électrique, ce dernier revenant plus cher qu'une traditionnelle voiture thermique. Cette affirmation va être sérieusement remise en cause.

En effet, l'arrêté prévoit désormais un abattement assez important de 50% des dépenses prises en compte, pour calculer l'avantage en nature des véhicules électriques mis en à disposition entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2022. Cet abattement n'est pas applicable dans tous les cas, puisqu'il est soumis à un plafond de 1 800 euros par an.

Des dispositions valables au moins jusqu'au 1er janvier 2023

Notons que le décret précise que les dépenses prises en compte pour calculer cet avantage en nature ne prennent pas en compte les frais d'électricité engagés par l'employeur pour la recharge du véhicule.

Concernant la recharge, le texte indique qu'une borne mise à disposition à disposition par l'employeur pour ses salariés constituera un avantage en nature évalué à hauteur d'un montant nul lorsque l'employé utilise la borne à des fins personnelles. Cette disposition, que l'on retrouve à l'article 2 du décret, est valable pour la période courant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2022.

Un nouvel arrêté sera prochainement pris pour fixer l'abattement applicable aux véhicules professionnels à compter du 1er janvier 2023.

Source : Legifrance
12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top