La spectaculaire et retro-futuriste moto électrique Curtiss Zeus dévoile son prix

09 avril 2019 à 21h02
15
Curtiss Zeus

Née prototype, la Zeus devient concrète en ouvrant ses précommandes pour ses deux variantes rétro-futuristes Cafe et Bober, au prix tout aussi spectaculaire que leur design.

Après sa Warhawk à essence, Curtiss Motorcycles veut faire de la Zeus une Tesla sur deux roues : un objet de désir, puissant, haut de gamme, et que l'on sait maintenant cher.

Le prix d'une Tesla Model 3 Performance

Cette Zeus, dévoilée à The Quail (Californie) en août 2018, possède trois âmes. La première, « Cafe », est orientée café racer avec sa silhouette rectiligne ; la seconde, « Bobber », avec sa selle basse toute en courbes ; et la dérivée « Hera » rend hommage à la V8 de 1907.

Curtiss Zeus

Les deux premières ont la même base technique, à savoir un cadre modulaire monocoque en aluminium sur lequel sont apposés des panneaux et roues en fibre de carbone, qui permet à la Curtiss Zeus d'afficher un poids plume de 215 kg. Les 190 chevaux (ou 140 kW) seront donc largement suffisants pour propulser l'ensemble, le couple y atteignant 197 Nm. Les suspensions sont réglables en compression et détente, le freinage intégrant une paire de disques Beringer à l'avant avec étriers 4 pistons.

Enfin, le nerf de la guerre : ses batteries. Curtiss ne détaille pas la capacité, mais lance une autonomie théorique moyenne de 450 kilomètres. De quoi « cruiser » sur un aller-retour Marseille-Nice.

Evidemment, tout ceci se paie au prix fort. La bagatelle de 60 000 dollars, annonce le constructeur, soit environ 53 300 euros. Les précommandes pour Bobber et Cafe demandent un acompte de 10 % du total, la livraison des premiers exemplaires étant prévue début 2020. La Curtiss Zeus sera disponible mondialement, avec une production estimée « à plus de 1 000 unités ».

Curtiss Zeus

Que fait la concurrence ?

Face à la Curtiss Zeus, des rivales débutent aussi leur carrière. Si l'on s'en tient aux motos haut de gamme confort, la Harley-Davidson LiveWire émerge en priorité. Son prix de 34 000 euros, beaucoup plus doux que celui de la Zeus, pourrait faire pencher la balance de son côté - mais son autonomie limitée à 170 km pourrait aussi lui coûter cher. Sa commercialisation est prévue en août 2019.

Curtiss Zeus

Côté diversification, Zero Motorycles possède une longueur d'avance avec des trails, enduro, et le roadster SR/F. Ce dernier s'annonce un carton, avec un prix d'entrée à 20 690 euros pour 320 km d'autonomie et 110 ch.

Enfin, il faudra surveiller Evoke, ayant annoncé récemment sa 6061 Series, concurrente directe de 165 ch de la Curtiss Zeuss.

Sources : RideApart, Curtiss.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tencent ouvre sa propre boutique de jeux dématérialisés... disponible mondialement
Google Cloud et le Français Atos inaugurent un laboratoire d'intelligence artificielle
L’écran des Tesla pourra finalement lire des vidéos, mais à plusieurs conditions
🔥 Free mobile : la promotion sur le forfait 50Go continue !
Les ventes de smartphones devraient rebondir en 2020, pas celles des PC (selon Gartner)
Google Assistant pour les écrans intelligents parle maintenant français et allemand
🔥 RED by SFR : nouvelle promo avec le forfait 30 Go à 10€/mois
De 1993 à nos jours : la folle bataille du téléphone mobile
IKEA et Sonos présentent leur lampe à enceinte intégrée
Haut de page