Test Asus Zenfone Max Pro M2 : le champion de l'autonomie

le 07 mai 2019 à 18h20
0
La note de la rédac
Nombreux sont les constructeurs à prêter une “excellente autonomie” à leurs smartphones. Rares sont ceux qui parviennent vraiment à des résultats probants. Asus a pourtant su se démarquer l'an dernier avec son Zenfone Max Pro M1, un vrai monstre d'endurance.

La relève arrive en ce milieu d'année 2019 avec le sobrement nommé Zenfone Max Pro M2. Plus grand, plus puissant et surtout plus endurant, telle est la promesse du constructeur taïwanais. Qu'à cela ne tienne, nous l'avons vérifié dans les faits.

Devinez quoi ? Cette promesse est parfaitement tenue. On vous dit tout dans ce test.

Spécifications techniques


Tout comme son aîné, le Zenfone Max Pro M2 s'oriente vers le milieu de gamme. La fiche technique regroupe tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un smartphone de ce type :

  • Ecran 6.3” IPS 2280 x 1080 px
  • SoC Snapdragon 660
  • 6 Go RAM
  • 64 Go stockage interne
  • Wi-Fi 802.11 b/g/n, Bluetooth 5.0, NFC, micro-USB, micro-SD, prise casque 3.5 mm
  • Double nano-SIM
  • APN avant : 13 MP, f/2.0
  • APN arrière : 12 MP, f/1.8 + 5 MP
  • Batterie 5000 mAh
  • Android 8.1 Oreo

Le smartphone taïwanais est disponible dans notre pays depuis le 23 janvier au prix officiel de 299€.


Design


Comme nombre de portables à moins de 300€, le Zenfone Max Pro M2 ne brille pas par un design très recherché. Il fait cependant le boulot et on n'en demande pas plus.

La coque en aluminium du M1 tire ainsi sa révérence pour laisser la place à du plastique. Celui-ci affiche un effet de vague relativement agréable à l'œil. Mais il a le tort d'attraper très rapidement les traces de doigts.

Asus Zenfone Max Pro M2 - Coque
La coque en plastique est très salissante...

L'arrière accueille aussi le lecteur d'empreintes digitales, ainsi que le double appareil photo avec son flash. Il ressort un peu, mais ça reste très discret.

La face avant se pare d'une dalle Gorilla Glass 6 de 6.3” avec une encoche. Cette dernière n'est pas trop large mais une encoche en forme de goutte aurait été encore mieux. On pourra surtout reprocher au Zenfone Max Pro M2 ses bordures d'écran un peu épaisses et son menton un peu trop proéminent.

Asus Zenfone Max Pro M2 - Face avant
Les bordures d'écran sont relativement épaisses.

Ne boudons toutefois pas notre plaisir : le smartphone est très agréable à prendre en main. Le plastique ne glisse pas et les boutons de la tranche droite sont facilement manipulables.

Les puristes apprécieront la présence d'une prise casque. En revanche, on passera difficilement l'éponge sur le port micro-USB 2.0 à l'époque du tout USB-C...

Asus Zenfone Max Pro M2 - Connectique
Du micro-USB 2.0 en 2019 : pas génial...

Ce désagrément est toutefois compensé par la présence de deux ports nano-SIM en plus d'un port micro-SD. Pas besoin de choisir entre stockage ou communication comme c'est souvent le cas chez les concurrents.

Ecran


En 2019, rares sont les dalles IPS à présenter de gros défauts. La technologie est maintenant bien répandue même en entrée de gamme. Nous n'avons donc pas grand-chose à reprocher à l'écran du Zenfone Max Pro M2, si ce n'est un rendu des couleurs trop froid.

Ce n'est toutefois pas un défaut rédhibitoire puisque les paramètres permettent de modifier le rendu pour lui donner plus de chaleur. Contrastes et luminosité sont quant à eux très bien calibrés, rendant la dalle agréable à visualiser en toutes circonstances, même en extérieur.

Asus ZenFone Max Pro M2
Les couleurs sont un peu trop froides, mais restent modifiables.

Un très léger bémol toutefois : le capteur de luminosité ambiante manque un peu de réactivité. Il lui faut souvent quelques longues secondes pour bien régler la puissance lumineuse lors de brusques changements de conditions. Mais franchement, on chipote. Compte tenu de son placement tarifaire, le smartphone d'Asus est vraiment chouette à utiliser au jour le jour.

Interface


Vous exécrez les surcouches logicielles ? Alors vous allez adorer le Zenfone Max Pro M2. Le smartphone taïwanais se pare en effet d'une version d'Android pure, avec juste quelques modifications mineures de la part d'Asus.

Asus Zenfone Max Pro M2 - Interface Android
Android 8.1 dans sa plus simple expression.

Si on déplore la présence de quelques applications préinstallées et impossibles à désinstaller comme Facebook ou Instagram, on ne peut qu'apprécier le reste de l'interface qui adopte de près les codes établis par Google.

Les quelques modifications apportées par Asus concernent principalement l'application photo ou la calculatrice ainsi que les paramètres - comme par exemple la possibilité de modifier la colorimétrie. En dehors de ça, on ne peut qu'apprécier cette version pure d'Android 8.1. Asus travaille d'ailleurs sur une mise à jour vers Android 9.0 Pie dans quelques semaines.

Qualité photo


On aborde ici le plus gros point noir du smartphone taïwanais. S'il embarque des capteurs Sony, il faut bien avouer que le Zenfone Max Pro M2 reste moins bon que la plupart de ses homologues, surtout en photo de nuit.

Le double APN de 12 MP + 5 MP réussit à se débrouiller en plein jour, offrant une reproduction des couleurs correcte. Un mode portrait est bien entendu de la partie, avec un suivi des visages bien réalisé.

Les scènes avec de fortes variations lumineuses réussissent toutefois à mettre à mal les clichés, avec des zones surexposées et d'autres trop sombres. Il ne faut donc pas trop en demander au smartphone, bien qu'il reste tout à fait potable pour les usages les plus basiques en plein jour.

Zenfone Max Pro M2 - Photo jour
On constate quelques soucis de surexposition dans le ciel.

Par contre, la situation est bien plus fâcheuse en pleine obscurité. On distingue vite du bruit numérique et une gestion aléatoire des lumières trop directes. Oubliez donc les photos nocturnes, ce smartphone n'est clairement pas conçu pour cet usage. Comme la plupart des appareils mobiles en fait...

Asus Zenfone Max Pro M2 - Photo basse luminosité
La qualité se dégrade grandement en basse luminosité...

Notez que la partie vidéo permet de filmer en 4K UHD. La stabilisation électronique ne fonctionne toutefois qu'en Full HD.

Performances


Orienté vers le milieu de gamme, le Zenfone Max Pro M2 dispose d'un SoC Qualcomm Snapdragon 660 et de 6 go de RAM. S'il ne faut pas en attendre des performances aussi élevées qu'un Snapdragon 855, force est de constater que le terminal mobile se débrouille plutôt bien.

La navigation au sein de l'interface reste fluide en toutes circonstances, même avec plusieurs applications en arrière-plan. Il est même possible de jouer à des jeux vidéo récents. Il ne faut cependant pas attendre à des prouesses de haute volée. Le smartphone d'Asus baisse en effet les détails afin de conserver un framerate fluide.

Comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessous, la définition sur Asphalt 9 est assez faible et de nombreux détails graphiques passent à la trappe comme les ombres ou les reflets dynamiques sur les voitures. Le jeu reste toutefois jouable et ne fait pas chauffer le téléphone. Antutu confirme les performances globales en attribuant 128732 points au smartphone asiatique.

Zenfone Max Pro M2 - Jeu vidéo
C'est loin d'être beau, mais ça tourne correctement

Nous vous recommandons plutôt ce terminal pour le multimédia. Le haut-parleur reproduit en effet un son étonnamment bon pour un appareil mobile. Il faut dire que ce système audio est le même que sur le Zenfone 5 haut de gamme de la même marque. Couplé à l'écran de qualité et l'autonomie monstrueuse, le smartphone asiatique est idéal pour le visionnage de vidéos.

Autonomie


Vous l'attendiez depuis le début de ce test, voici notre verdict sur l'autonomie. Soyons francs, la batterie de 5000 mAh fait des miracles. L'Asus Zenfone Max Pro M2 est un vrai monstre d'endurance qui semble impossible à arrêter.

Si même des modèles haut de gamme comme le Samsung Galaxy S10 peinent à tenir plus d'une journée d'usage modéré, le Zenfone peut aller bien plus loin. Il tient la veille plus d'une semaine et arrive sans soucis à fonctionner deux bonnes journées en usage intensif. A moins de passer vos journées entières sur des jeux vidéo, le smartphone taïwanais ne vous lâchera pas une fois la nuit arrivée.

Asus Zenfone Max Pro M2 - Autonomie
Mais tu vas lâcher l'affaire oui ?!

Vous pouvez donc vous lâcher, regarder des vidéos, naviguer sur le web ou écouter de la musique durant de longues heures, le Zenfone Max Pro M2 ne vous laissera jamais tomber.

Le petit point noir de l'appareil réside finalement dans sa charge. Comptez plus de 2h30 sur le secteur pour faire le plein complet de la batterie. Le ratio charge/décharge reste toutefois en faveur du Zenfone qui est un vrai monstre d'endurance.

Asus Zenfone Max Pro M2 : le verdict de Clubic


Avec son Zenfone milieu de gamme, Asus résout le principal problème de nos appareils mobiles : leur autonomie. C'est bien simple, l'appareil asiatique semble increvable !

Plus performant que son aîné - pourtant déjà très endurant - le Zenfone Max Pro M2 se veut très polyvalent. S'il n'est pas taillé pour les jeux, il reste fort agréable pour le multimédia et s'avère fluide au quotidien grâce à son interface Android pure.

Finalement, seule la partie photo déçoit un peu, surtout en basse luminosité. Malgré ce petit couac, nous ne pouvons que vous recommander le Zenfone Max Pro M2 si vous cherchez un smartphone endurant et polyvalent à moins de 300€.

Asus Zenfone Max Pro M2

Les plus
+ Autonomie complètement folle !
+ Performances globales (hors jeux vidéo)
+ Interface Android pure
+ Qualité du haut-parleur
Les moins
- Coque plastique très salissante
- Qualité photo (surtout en basse luminosité)
- Port de charge micro-USB 2.0
- Ecran trop froid (mais réglable)
Design
Ecran
Performances
Autonomie
Qualité photo
4

Mots-clés : Tests produit
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Tesla : Elon Musk prévoit des livraisons record ce trimestre
Freebox Delta : notre test complet du Player
Amazon préparerait un bracelet Alexa capable de comprendre les émotions
Élections européennes : des applis veulent vous aider à faire votre choix
NVIDIA sort un teaser
Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, le GlobalCoin, en 2020
Tout ça pour ça ? Huawei pourrait finalement ne plus être banni du territoire américain
Samsung fournirait des dalles OLED pour le futur MacBook Pro 16 pouces d'Apple
Acer met à jour les modèles AMD de ses Nitro 5 et Swift 3
Mission réussie : Space X a lancé 60 mini-satellites Starlink
scroll top