TerraMaster lance son TRAID, le RAID en mieux : on vous explique

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
12 juillet 2022 à 13h15
1
TerraMaster F5-221 © Nerces pour Clubic.com
© Nerces pour Clubic

À la faveur de la sortie de la nouvelle version du soft TOS qui équipe ses NAS, TerraMaster revient sur la gestion du RAID.

Il y a quelques semaines, nous vous proposions le test du F4-243, l'un des derniers modèles de NAS TerraMaster. Depuis, le Chinois a fait évoluer le TerraMaster Operating System, l'interface logicielle de ses appareils, pour passer à TOS 5.0.

Améliorer le RAID 5, voire le RAID 6

TerraMaster a revu de multiples segments de son interface logicielle, mais aujourd'hui, c'est la partie stockage, et plus particulièrement RAID, qui est au cœur des préoccupations du fabricant.

TerraMaster TRAID © TerraMaster
La notion de parité expliquée par l'image © TerraMaster

À la manière de ce que peut proposer Synology avec son Synology Hybrid RAID (SHR), TerraMaster a donc imaginé le TerraMaster Flexible Disk Array, ou TRAID. L'objectif reste le même que chez Synology : améliorer le RAID afin de le rendre plus efficace et plus flexible.

Il faut savoir qu'en fonction du nombre de baies/unités de stockage dont vous disposez sur votre NAS, il est possible de configurer une pile RAID 5 (au moins 3 disques) ou RAID 6 (au moins 4 disques). Ces modes offrent plusieurs avantages sur une pile basique JBOD.

TerraMaster TRAID © TerraMaster
Les pertes d'espace liées au RAID 5 et au TRAID comparées © TerraMaster

D'abord, puisque les données sont réparties sur plusieurs disques à la fois, on profite de meilleurs débits. Le second atout est la redondance, car, pour chaque donnée, un système de parité permet de « reconstituer » les informations si un (RAID 5) ou deux (RAID 6) disques viennent à lâcher.

Le TerraMaster Flexible Disk Array ose donc proposer d'améliorer un peu tout ça et de revenir sur certaines faiblesses des RAID 5/RAID 6.

Moins de pertes de capacité

En premier lieu, TRAID est moins contraignant que le RAID classique. Avec le RAID 5, on est limité par la capacité du plus petit des disques utilisés. Si un disque fait 3 To, peu importe que les autres fassent 6 ou 8 To, l'espace utile est bloqué à 3. Ce n'est pas le cas avec le TRAID, qui se charge de combiner et d'associer les disques en fonction de leurs capacités.

TerraMaster TRAID © TerraMaster
TerraMaster TRAID © TerraMaster

La même comparaison plus en détail © TerraMaster

Le résultat est la perte d'un espace bien plus réduit grâce à la mise en place de plusieurs sous-segments, en fonction de la taille des disques. Ce système présente un autre avantage : il permet de remplacer un disque par un modèle de plus grande capacité et d'exploiter ladite capacité. Sur un RAID classique, il faut recréer la pile pour en modifier la taille.

Il en va de même si l'on ajoute des unités à la pile. TRAID le fait de manière transparente. Et puisque nous parlons du nombre de disques, soulignons que TRAID fonctionne de la même manière que le RAID 5 : un disque est utilisé pour la parité. Le TRAID+ se compare quant à lui au RAID 6 : la redondance couvre la perte de deux disques à la fois au maximum.

TerraMaster TRAID © TerraMaster
C'est à partir de cet outil que l'on peut migrer de TRAID vers TRAID+ © TerraMaster

Enfin, il est intéressant de noter que la migration TRAID vers TRAID+ est tout à fait possible. Cela se fait simplement, si on le souhaite, lorsque l'on atteint le nombre minimum de disques nécessaires au TRAID+, c'est-à-dire quatre unités.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
xryl
J’adore les exemples tous pourris choisis pour le RAID 5. Vu comment fonctionne le RAID 5, choisir un disque de 1TB avec un disque de 10TB, c’est comme décider de monter une roue de vélo sur une Ferrari.<br /> Et même dans ce cas, la capacité maximale possible dans cette configuration serait: une grappe de 10TB + 8TB = 8TB (en RAID 1), une grappe de 4TB + 2TB = 2TB (en RAID1) + un disque inutile de 1TB (en trop), soit 10TB, avec toujours la même garantie de récupération de perte de donnée quelque soit le disque qui échoue.<br /> Si on tient à faire encore mieux, on peut faire un RAID 0 avec le disque 10TB + 2TB, un RAID 0 avec les disques 8 TB + 4TB, et un RAID 1 avec les 2 RAID 0 de 12TB, soit 12TB utilisables, toujours avec la même garantie de survie des données.<br /> Ou, comme va le sens du progrès, simplement monter chaque disque dans un pool BetterFS ou ZFS et utiliser toutes leur capacités directement (avec le taux de redondance que l’on souhaite).
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Transparency Series de Skullcandy, l'audio en neutralité carbone (avec des guillemets)
Ces écrans gamer d'Alienware sont TRÈS performants mais surtout... ils ont un porte-casque rétractable
Aux États-Unis, vous pouvez déjà précommander une carte graphique Intel Arc A380
Intel : le plus gros Core i9 Raptor Lake explose son prédécesseur de 60 % en décompression
Des employés de Microsoft ont publié des informations d'identification cruciales sur GitHub
Mini-LED et Alder Lake-P : MSI présente ses nouveaux portables Prestige
Avec ces 4 offres folles, vous trouverez forcément votre nouveau forfait mobile
Smartphone Samsung : le grand champion de l’autonomie n’est pas forcément celui auquel vous pensez
Ford teste une nouvelle technologie de feux avant révolutionnaire
Très belle remise sur cette barre de son et son caisson de basse
Haut de page