Après Twitter, la Turquie bloque YouTube

28 mars 2014 à 12h31
0
Une semaine après le début du blocage de Twitter en Turquie, le pays a fermé jeudi soir l'accès à YouTube à l'intérieur de ses frontières. La raison : une vidéo d'intervention militaire confidentielle en Syrie y est diffusée.

00FA000006483280-photo-logo-youtube-5-pour-android.jpg
Alors que les élections municipales se tiendront en Turquie dimanche prochain, le gouvernement du pays a bien du mal à contenir les fuites dérangeantes concernant ses dirigeants. Après Twitter, censuré depuis une semaine après la publication d'enregistrement mettant en cause le premier ministre Recep Tayyip Erdogan dans une affaire de corruption, c'est au tour de YouTube de subir les foudres du gouvernement.

Dans une vidéo publiée en milieu de semaine sur la plateforme,«  quatre personnes présentées comme étant de hauts responsables turcs, dont M. Davutoglu et le chef des services de renseignement (MIT) Hakan Fidan, évoquent ouvertement le scénario d'une opération secrète susceptible de justifier ensuite une riposte militaire turque en Syrie » explique l'AFP. Si l'authenticité de la vidéo n'a pas été confirmée, le ministère des affaires étrangères turc a qualifié cette dernière de « claire déclaration de guerre à l'Etat et au peuple turc ».

YouTube a été bloqué jeudi soir en Turquie. Les internautes qui tentent actuellement de s'y connecter se trouvent face à un message expliquant que « L'accès a été bloqué par l'Autorité turque des télécommunications ». Un message proche de celui affiché par Twitter dès jeudi dernier. On peut d'ailleurs noter que le réseau social est toujours bloqué en Turquie malgré la récente décision du tribunal administratif d'Ankara, et pour cause : l'Etat a 30 jours pour se conformer à la décision de rouvrir l'accès. Il est presque certain que le gouvernement ne débloquera pas l'accès à Twitter avant les élections du 30 mars prochain, riches en enjeux pour le premier ministre, de plus en plus critiqué.

Le blocage de YouTube a une nouvelle fois fait réagir Neelie Kroes, la commissaire européenne en charge des nouvelles technologies. Cette dernière estime qu'il s'agit « d'une nouvelle tentative désespérer et déprimante » de freiner la liberté d'expression.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top