L'Iran lance Mehr, un YouTube-like géré par l'Etat

10 décembre 2012 à 18h14
0
En Iran, où YouTube est banni depuis 2009, l'Etat vient de lancer sa propre plateforme de vidéo : nommée Mehr, elle permet aux internautes du pays d'envoyer ou de visionner du contenu en lien avec la culture iranienne, sous le contrôle strict du gouvernement.

00FA000004035162-photo-drapeau-iran.jpg
Depuis 2006, l'Iran a plusieurs fois bloqué YouTube, mais la situation semble définitivement bloquée depuis 2009. Depuis, le pays cherche à développer ses propres services, à l'instar de la Chine et du réseau social Sina Weibo, contrôlé par l'Etat. Le pays bloque également Facebook et Twitter, et filtre de nombreux services de Google, tel Gmail.

En Iran, c'est donc un clone de YouTube qui vient de voir le jour : Mehr, soit « affection » en farsi, le service permet aux habitants du pays de charger des vidéos de leur création, et d'en visionner. L'Islamic Republic of Iran Broadcasting (IRIB), l'organisation iranienne qui contrôle la radio et la télévision dans le pays, produit également du contenu pour la plateforme et veille au grain en ce qui concerne les vidéos envoyées par les utilisateurs.

L'Iran prévoit également de lancer son propre réseau Intranet national en 2013, bloquant la majeure partie du Web « libre » à sa population au profit de services entièrement contrôlés par l'Etat. Une telle démarche pourrait être mise en œuvre dès mars prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ubuntu 13.04 : meilleure recherche et achats instantanés
Nike lance un programme pour développer son écosystème d'applications
Le patron de YouPorn arrêté pour fraude présumée
X1 Carbon Touch : l'ultrabook pro de Lenovo passe au tactile
Facebook et les services Google ont été brièvement indisponibles lundi
Qnap TV Station : regardez et enregistrez la TNT sur votre NAS
Technicolor conforte ses activités en Australie et rachète Village Roadshow
3DMark : nouvelle scène
Fibre optique noire : Sipartech lève 10 millions d'euros
Clavier gaming : Roccat se met à jour avec le Isku FX
Haut de page