Google refuse de supprimer une vidéo anti-musulmane de YouTube

17 septembre 2012 à 18h01
0
Youtube a annoncé par le biais d'un communiqué de presse qu'il ne supprimerait pas de sa plateforme la vidéo du film The Innocence of Muslims, présenté comme étant à l'origine de la vague de violence ayant actuellement lieu au Moyen-Orient. La plateforme, qui appartient à Google, estime que le contenu ne viole pas les conditions d'utilisation du service.

00FA000005105902-photo-logo-application-youtube-pour-android.jpg
La vidéo de 14 minutes est actuellement bloquée localement en Egypte, en Libye, en Inde ou encore en Indonésie où elle viole les lois des pays, mais elle reste accessible dans le reste du monde, et cette situation ne devrait pas changer. Youtube a en effet pris la décision de ne pas supprimer ce contenu polémique de sa plateforme, et ce malgré la demande réalisée par la Maison Blanche, qui demandait à Google de reconsidérer sa position sur la question.

Si la firme de Mountain View a bel et bien réétudié la pertinence de la vidéo sur Youtube, elle est cependant arrivée à la même conclusion que lors du blocage de cette dernière en Egypte et en Libye, à savoir qu'elle n'entre pas en conflit avec ses conditions d'utilisation mises en place en 2007. « Un type de contenu peut être inacceptable dans une région, mais considéré comme tout à fait acceptable dans les autres » expliquait la firme en 2007 dans un billet de blog. « Cette vidéo, largement disponible sur le Web, est clairement en phase avec notre politique éditoriale, et restera donc sur Youtube. » déclarait par ailleurs le service la semaine dernière.

La plateforme se réserve néanmoins le droit de continuer à bloquer localement la vidéo dans certains pays si les évènements le nécessitaient. Dans d'autres contrées, comme au Pakistan, c'est le gouvernement local qui a pris lui-même l'initiative de censurer Youtube pour empêcher sa population d'accéder à la vidéo.

La position de Youtube devrait rassurer l'Electronic Frontier Foundation, qui craignait que la plateforme généralise le blocage de la vidéo. Ce dernier devrait rester local, même si le gouvernement américain aurait sans doute voulu que Google fasse une exception dans sa politique de liberté d'expression.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google rachète Nik Software, l'éditeur d'un Instagram-like
ALDO : OBS et ALD testent leur application d’aide à la mobilité
Asus PB278Q : un moniteur 27 pouces WQHD
Panasonic GH3 : le mirrorless haut de gamme
Trois nouveaux compacts experts chez Canon
Olympus E-PL5 et E-PM2 : nouveau capteur et écran tactile pour ces hybrides
Cartographie : Amazon propose un ensemble d'API pour ses Kindle Fire
Skype plancherait sur l'envoi de messages vidéo
Les nouvelles tablettes Kindle Fire seraient protégées contre le jailbreak
Olympus XZ-2 : capteur et ergonomie améliorés pour ce compact expert
Haut de page