À défaut d'un rachat, Altice et Molotov signent un accord de distribution global

31 octobre 2019 à 07h29
3
molotov-rmc-décoverte.jpg
Capture d'écran © Molotov

L'acteur des télécoms et la plateforme de distribution ont signé un accord portant sur les trois prochaines années.

En début d'année, Altice et Molotov étaient plus proches que jamais. Les deux entreprises étaient en négociations exclusives afin que le groupe de Patrick Drahi rachète le service de télévision en streaming de Jean-David Blanc et Pierre Lescure. On aurait pu croire alors que les relations allaient se tendre à l'extrême, mais l'amitié réserve parfois bien des surprises. Altice et Molotov sont en réalité restés bons amis, la preuve avec l'accord de distribution global officialisé le 24 octobre 2019.

Des chaînes et des avantages supplémentaires

Pour les troisprochaines années, Molotov intégrera dans ses offres les chaînes du groupe Altice, à savoir BFMTV, RMC Découverte, RMC Story, BFM Business, BFM Paris, BFM Lyon et i24 News (en français, en anglais et en arabe).


Les utilisateurs du service gratuit ainsi que les abonnés payants profiteront des avantages de l'accord, à savoir des services enrichis sur tous les écrans, et des fonctionnalités innovantes autour des programmes des chaînes. Les internautes pourront notamment bénéficier d'un replay étendu au-delà du délai traditionnel de sept jours et de programmes exclusifs.

Altice et Molotov veulent « créer de la valeur ensemble »

Outre l'accord conclu entre Altice et Molotov, les utilisateurs pourront bénéficier des services existants comme un retour au début des programmes, l'enregistrement dans le Cloud et, autre avantage d'importance, l'accès en mobilité dans toute l'Union européenne.

Jean-David Blanc, fondateur de Molotov, et Alain Weill, PDG d'Altice France, ont fait part de leur enthousiasme « à l'idée de créer de la valeur ensemble en développant de nombreuses initiatives innovantes, autour de la distribution de l'info et du documentaire naturellement, mais aussi de la publicité par exemple ».


Molotov totaliserait aujourd'hui environ 9 millions d'utilisateurs (gratuits et payants confondus), faisant de la plateforme le leader français de la distribution TV dite « OTT », c'est-à-dire qui s'affranchit de la télévision classique et des FAI.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
blackdoor
Molotov oui , Altice non. Je préférerais que chaque FAI mette à disposition un service TV de qualité pour les PC/tablettes/smartphone. Et bien sur que le CSA impose que toute chaine diffusée sur la TNT soit disponible ( ca s’appelle faire un contrat qui donne un +++ à l’utilisateur ) .
Bwaaazaaah
Bon ben adieu Molotov…
odyssseus
Pas mal Molotov, mais le découpage casse un peu l’idée. Si tu arrives quelques minutes après la fin d’un programme, il a disparu. Pour éviter cela, une timeline affichant une durée plus longue (la journée par exemple) permettrait de regarder ce que l’on veut. Vu les moyens de stockage actuels, ce n’est pas un problème.<br /> Tu te pointes à 17h30, tu lances molotov et tu cliques sur telle chaine puis sur 14h, et hop le programme de 14h démarre.<br /> Oui, ça zapperait les replays moisis proposés par certaines chaines et leurs tonnes de pubs.<br /> On peut rêver.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les raccourcis .new de Google s'étendent à Spotify et aux services en ligne de Microsoft
Xbox Console Streaming : les jeux Xbox One sont désormais accessibles sur Android (aux US)
Paris Games Week : Death Stranding, un trailer de lancement qui donne envie ?
Apple déploie (déjà) iOS 13.2.1 pour réparer son HomePod
Belle promo sur le Xiaomi Mi 9 Lite  : profitez de 20% de réduction
Pourquoi le CEA abandonne ASTRID, le réacteur nucléaire recyclant le combustible
Forfait mobile RED : une offre 50 Go à 12 € par mois à vie !
PS4 Slim 1 To + Crash Team Racing + Spyro Reignited Trilogy + Ratchet & Clank à 279,99€
Ikea lance des boutons intelligents, pour gérer des scénarios dans votre maison
Haut de page