Virgin Mobile Very Smartphones : la 3G+ à prix d'or

27 avril 2011 à 17h51
0
Virgin Mobile simplifie son offre avec le lancement aujourd'hui d'un nouveau forfait... qui en remplace trois autres ! Après avoir mis l'accent sur des offres premier prix, l'opérateur virtuel donne suite à l'arrivée au catalogue de quelques uns des smartphones les plus convoités du moment en renouvelant cette fois son vaisseau amiral, avec une innovation majeure à la clé.

00F0000002909464-photo-logo-virgin-mobile-2010.jpg

Le nouveau forfait « Very Smartphones » s'adresse de manière on ne peut plus explicite aux possesseurs de smartphones.

Ce forfait inaugure pour ce faire l'accès à Internet en 3G+, alors que tous les forfaits Virgin Mobile étaient jusqu'à présent plafonnés à la 3G. Les taux de transfert pourront donc pour la première fois dépasser le maximum de 384 kbps de l'UMTS, et tirer (pleinement ?) parti de la connectivité HSDPA de l'infrastructure d'Orange. Le « BlackBerry Internet Service » est en outre de série sur ce forfait.

Le « Very Smartphones » est décliné en trois versions, en fonction desquelles varient le temps d'appel, le nombre de SMS et le quota au-delà duquel le débit de la connexion Internet est plafonné.
  • le forfait à 29,90 euros/mois donne droit à 1 h, 400 SMS et 500 Mo,
  • celui à 42,90 euros/mois à 3 h, à un nombre illimité de SMS et 500 Mo,
  • pour 58,90 euros/mois enfin, à 6 h, à un nombre illimité de SMS et à 1 Go.
Ce forfait est soumis à engagement, de 24 mois pour les tarifs ci-dessus ou de 12 mois pour 8 euros de plus par mois.

Virgin Mobile facture donc la 3G+ à prix d'or, vraisemblablement en répercussion de ce qu'on lui facture, puisque les opérateurs historiques proposent des offres au moins aussi alléchantes, telles que le nouvel Evasio.2 de Bouygues Telecom. Dommage pour un opérateur « low cost » !

04215578-photo-virgin-mobile-very-smartphones.jpg

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page