Patrick Drahi, SFR : "Je déploie du câble"

Thomas Pontiroli
09 juin 2016 à 13h28
0
Patrick Drahi était l'invité de la Commission des affaires économiques du Sénat mercredi 8 juin. Il s'est exprimé sur sa vision stratégique, ses investissements, mais aussi sur le débat fibre/câble.

Voilà une semaine que SFR ne peut plus employer le mot « fibre » à tort et à travers dans ses publicités. Auditionné en Commission des affaires économiques du Sénat, Patrick Drahi, à la tête d'Altice et propriétaire de SFR, s'est exprimé sur ce sujet qui, selon lui, n'existe qu'en France. « Au Portugal, personne ne parle de câble ou fibre, on s'en fout. Ce qu'on veut apporter c'est du giga à l'abonné », a martelé le dirigeant face aux sénateurs.


Exemple à l'appui, « la semaine dernière, Numericable a fait une expérience à 10 Gb/s sur son réseau câblé, c'est quoi le problème ? » interroge Patrick Drahi. Pour info, la fibre optique atteignait 26 Tb/s sur un canal, et sur 50 km, en 2011. NEC atteignait même 1,05 Pb/s en 2012, sur 52 km - des tests aussi menés en laboratoire.

Une « avance très considérable »

« La différence câble/fibre, ça me rappelle les phares jaunes sur les Renault, on a deux guerres de retard en France, minimum », a poursuivi le responsable. « Je suis un partisan très fort du câblage, on m'a interrogé sur la fibre, on ne dit pas le fibrage, ce n'est pas propre comme mot, c'est le câblage, avec de la fibre optique. » a-t-il ajouté. Veut-il parler de câbles de fibre optique ? Bref, à trop mélanger les mots, on finit par en perdre le sens.


03E8000008466466-photo-patrick-drahi-s-nat.jpg
Patrick Drahi auditionné au en Commission des affaires économiques du Sénat.


Toujours est-il que la technologie FTTLA de SFR lui permet aujourd'hui de raccorder 8,1 millions de foyers en très haut débit fixe, quand Orange en touche 5,5 millions. « J'étais le premier à déployer de la fibre optique, j'ai une avance très considérable sur l'opérateur historique, qui utilise toutes sortes de subterfuges pour faire comprendre que notre avance est un retard », brocarde au passage le patron d'Altice, qui n'oublie pas les autres acteurs du secteur... sur qui il estime avoir « une avance qui est de plusieurs années voire dizaines d'années ».

« On ne va pas y passer la journée »

« Là où j'ai du câble je vends du câble, là où j'ai pas de câble je fais de la fibre. Forcément, quand on déploie, on ne va pas déployer du câble, notre technologie c'est la fibre, ajoute Patrick Drahi, alors mes concurrents, ils ne déploient que de la fibre forcément, parce qu'eux ils ont un vieux réseau téléphonique des années 60 ». Bref, il se félicite d'avoir un réseau câble et fibre... et se venge sur « le réseau des années 80 » d'Arnaud Montebourg.

Malheureusement dans les faits, les technologies sont bel et bien différentes, avec des prestations de qualité variable. Le plus gênant est lorsque SFR force des clients éligibles au FTTH SFR (jusqu'à 1 Gb/s) à se connecter en 30 Mb/s en FTTLA. À tout cela, Patrick Drahi, diplômé de l'École polytechnique, répond par cet argument d'autorité : « Les débats technologiques, ça tombe bien, je suis ingénieur, on ne va pas y passer la journée. »


À voir :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

L'UE sera auto-suffisante sur la production de batteries pour véhicules électriques dès 2025
Moins de 300€ la TV LED 43
Fujifilm présente le GFX100 IR, son nouvel hybride spécialisé dans la photo infrarouge
L'excellent smartphone Realme 6 se négocie à moins de 200€ avant le Black Friday
Oubliez les problèmes de WiFi avec le Répéteur WiFi+ ac de devolo
Discord double sa valeur en quelques mois, porté par les nécessités de communications liées à la COVID
Rainbow Six Siege : la version next-gen lance l'assaut le 1er décembre
Avec le 100ème vol de Falcon 9, SpaceX bat tous les records de réutilisation de sa fusée
Assassin's Creed Valhalla : il sera bientôt possible de jouer à l'Orlog pour de vrai
Le TOP des écouteurs sans fil Jabra à prix choc avant le Black Friday
Haut de page