SFR à propos de son réseau 3G : "Nous ne supprimons pas d'antennes relais"

23 septembre 2013 à 17h38
0
La conférence de presse de SFR autour de ses nouvelles offres 4G a été l'occasion pour nous d'interroger l'opérateur sur la question de la couverture 3G, suite à des constats effectués par certains de nos lecteurs.

00C8000005533401-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Alors, SFR a-t-il supprimé des antennes 3G depuis le début de 2013 ? Quelques éléments de réponse avec Annie Rozoy, responsable marketing réseau de l'opérateur.

Suite aux annonces réalisées par SFR autour de la 4G mi-septembre, certains de nos lecteurs nous ont communiqué, dans leurs commentaires et par emails, qu'ils avaient des difficultés avec le réseau 3G. Avez-vous coupé certaines antennes de votre réseau, en particulier du côté des antennes 1900 MHz ?

Oui et non. Pour pouvoir mettre en place la 4G, qui est à la fois sur du 2600 et du 800 MHz, nous n'avions pas d'antennes qui émettaient sur ces fréquences. Nous avons donc fait le choix de rénover complètement le réseau, ce qui sous-entend un renouvellement des structures antennaires. Et, dans cette optique de passage à la 4G, on doit couper les antennes le temps de les changer, et on réactive le réseau ensuite. Ca ne dure pas plus d'une journée ou d'une demi-journée.

Pour les utilisateurs de la 3G, ça ne change donc rien ?

Normalement, non. Si certains ont des problèmes, qu'ils nous le signalent. Cela peut prendre un peu de temps, maximum une journée, on a vu des cas où ça pouvait prendre un peu plus de temps, mais normalement, non. On n'enlève pas le réseau 3G, on le rénove, on y met de la fibre et du Dual Carrier, on ne veut absolument pas dégrader le réseau 3G, on veut le renforcer. Nous ne l'avons pas évoqué aujourd'hui, mais nous allons mettre en place à partir de 2014 de l'UMTS 900 MHz dans les principales villes de France, pour asseoir complètement la couverture sur les bandes basses fréquences, qui portent beaucoup plus dans les bâtiments, notamment.

La 4G peut amener ponctuellement et brièvement des dégradations du réseau 3G. Si vous aviez de la 3G avant et que vous n'en avez plus maintenant, ce n'est pas normal. La 4G ne va pas amener la 3G là où elle n'est pas, mais la 4G n'enlève pas la 3G là où elle est.

Comment expliquer que le rapport de l'ANFR publié cet été soulignait que plusieurs centaines d'antennes 3G de SFR avaient été éteintes ?

Regardez les dernières publications de l'ANFR, datant de début septembre, vous constaterez que le nombre d'antennes 3G est revenu à son état normal. Il y a eu pendant les vacances des problèmes de transmission d'informations, ce sont des histoires de base de données... les antennes n'ont pas été éteintes, c'est juste une question de comptage et de données mal transmises.

Merci Annie Rozoy.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top