SFR va alimenter ses sites 5G en énergie renouvelable, mais comment ?

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité et reporter
24 mai 2021 à 15h51
12
panneau solaire photovoltaique.jpg

L'opérateur au carré rouge, SFR, alimentera plus de 160 sites 5G en énergie renouvelable, dès cet été.

SFR s'est mis en tête de fournir une 5G à l'aide d'une énergie plus respectueuse de l'environnement. Il y a quelques jours, l'opérateur-filiale d'Altice a annoncé son intention d'alimenter ses sites 5G en énergie renouvelable. Dans un premier temps, SFR a choisi Lille, qui accueillera la 5G à compter du 15 juillet prochain, pour devenir la première ville-pilote de cet ambitieux projet.

Des sites 5G alimentés en énergie renouvelable, le choix pionnier de SFR

Pour poursuivre son objectif en matière d'énergie renouvelable, SFR a annoncé avoir noué un partenariat avec le fournisseur alternatif d'énergie Total Direct Energie. Ensemble, ils alimenteront pas moins de 160 sites 5G en électricité issue de barrages hydroélectriques, d'éoliennes et de panneaux solaires.

Par cette initiative, SFR entend contribuer au développement de la production d'électricité 100 % française d'origine renouvelable ainsi qu'à la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2).

D'abord Lille, puis le reste de la France

Cette alimentation de sites 5G en énergie renouvelable interviendra dès le mois de juillet 2021. Elle coïncidera avec le lancement de la technologie mobile de cinquième génération à Lille. La capitale des Flandres a en effet été choisie par SFR pour être la ville-pilote de ce projet, que l'opérateur veut étendre au niveau national par la suite.

SFR a d'ores et déjà précisé que tous les sites 5G rattachés à ses activités seront alimentés en énergie renouvelable. « Une mesure innovante et initiée avec la ville de Lille qui permet de concilier le développement économique du territoire et le respect de l'environnement », a salué le directeur général de SFR, Grégory Rabuel.

Cette action de l'opérateur s'inscrit dans le cadre du plan « J'avance avec Altice », qui vise à alimenter la moitié des sites télécoms du groupe en énergie renouvelable grâce à un partenariat conclu avec ekWateur, fournisseur alternatif d'énergie français.

Source : communiqué de presse

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité et reporter

Chargé de l'actualité et reporter

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM, école reconnue par la profession), pour écrire, interviewer, filmer, monter et produire du contenu écrit, audio ou vidéo au quotidien.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (12)

tux.le.vrai
quand je vais sur le site ekWateur, je vois que l’énergie renouvelable est livrée via le biais de certificats.<br /> En résumé, Ekwateur achète l’électricité à EDF, qui lui certifie verte, à l’aide de sa production certifiée, essentiellement, via les barrages qui représentent une quinzaine de pourcent de la production d’EDF, et ce depuis des années.<br /> Coup de comm, donc.
Etre_Libre
Via les fournisseurs Enercoop ou Planete-Oui, il se peut que la part écologique soit plus importante
Nmut
Tu voudrais quoi? SFR n’est pas producteur…<br /> Toutes les offres vertes se basent sur les certificats, il n’y a pas de moyen de vérifier que l’énergie vient d’une source particulière dans un réseau mutualisé. Par contre quand quasiment toute la production en renouvelable sera utilisée, cela sera une forte incitation à plus de production «&nbsp;verte&nbsp;» donc c’est quand même positif.
setsunakawa
«&nbsp;ainsi qu’à la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2).&nbsp;»<br /> Bah non le renouvelable produit plus de CO2 que le nucléaire sur toute sa durée de vie, raté.
tux.le.vrai
Je ne voulais rien de particulier vis à vis d’SFR. Mon sujet n’'était la que pour préciser les choses en matière d’énergie renouvelables affichées par ekWateur.
kisskool77
C est vrai que cela fait des années qu on y a deux circuit électriques en France et que qu on sait différencier et orienter un électron issu d un barrage et un autre issu d une centrale nucleaire…<br /> Bref quand arrêteront il de se foutre de nous ? Il est possible de produire vert . Mais une fois dans le réseau électrique tout est mélangé. Donc si 50% de la production est nucléaire. Tu auras chez toi 50% d électricité nucléaire. Point. Même si tu accepte de payer plus…
Helios
Greenwashing
Nmut
Je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas. <br /> La production renouvelable est certifiée en amont, c’est une certaine quantité d’énergie. On ne peut vendre que cette même quantité aux consommateurs. Donc oui, si ton fournisseur te garanti un pourcentage d’énergie bas carbone, celle-ci a bien été produite (évidemment aux escroqueries près, ça reste toujours possible même si le marché est assez surveillé).
Nmut
Tout à fait. Cependant le green wahsing a plein d’avantages. Cela génère une dynamique, il y a quand même un minimum d’effort fait et cela favorise les investissements. Je ne vois pas ou est le problème!
jo8529
quelle source d’energie vont t’ils utiliser?
Phoenamandre
Bullshit complet, en plus financer Total avec ça, je suis plié de rire
Yannick2k
pas de vent, pas de soleil, pas de 5G
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet