L'Arcep met en demeure Orange et menace d'une amende record pour son réseau ADSL

Alexandre Boero Contributeur
25 octobre 2018 à 06h31
0
Orange stephane richard

Orange est dans le collimateur de l'Autorité de régulation qui affirme avoir eu à gérer un « déluge d'alertes » s'agissant de la qualité de son réseau ADSL. L'opérateur, qui risque très gros, n'a que quelques semaines pour réagir.

En tant qu'opérateur du service universel, Orange doit naturellement respecter certaines obligations, comme celles qui figurent dans l'arrêté du 27 novembre 2017 pris par Bruno Le Maire, dans lequel la société est désignée pour les trois prochaines années comme opérateur en charge du raccordement et du service téléphonique du service universel. En d'autres termes, Orange se doit de garantir un accès au service téléphonique à un tarif abordable, pour l'ensemble des citoyens. Et n'oublions pas que de la prise téléphonique découle l'ADSL et Internet...

Pour mesurer la « sincérité » d'Orange, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) avait ainsi fixé douze indicateurs à respecter. Sept ne sont actuellement pas au niveau, et les signalements liés à une dégradation significative du réseau se sont multipliés. D'où cette mise en demeure.

L'Arcep n'a pas hésité avant de mettre en demeure Orange

Sur le site de l'Arcep, Sébastien Soriano, le président de l'autorité, en a dit un peu plus sur cette sanction. Il se dit « préoccupé » par la situation et l'état actuel du réseau, et nous informe notamment que « le délai maximum pour traiter 85% des dérangements d'abonnés était de 70 heures au lieu de 48 heures au premier trimestre (ndlr : 2018). »

Alors que l'Arcep pouvait d'abord opter pour la notification du non-respect des obligations, elle a directement préféré procéder à une mise en demeure anticipée. Car pour Sébastien Soriano, « Orange doit redresser le tir de toute urgence, dès la fin de l'année. »

Une amende qui pourrait atteindre le milliard d'euros

Si l'opérateur français numéro un ne se met pas au plus vite en conformité, il risque une sanction pouvant atteindre jusqu'à 5% de son chiffre d'affaires, soit environ -accrochez-vous bien- un milliard d'euros ! Sachant qu'une récidive entraînerait une sanction à hauteur de 10%, Orange a tout intérêt à faire le nécessaire. A défaut, l'opérateur serait sanctionnable dès le début de l'année prochaine.

Il y a quelques jours, Le Figaro faisait part, sans que l'information soit toutefois confirmée, de la grogne prétendue des trois concurrents, SFR, Bouygues Telecom et Free à l'encontre d'Orange, les trois l'accusant de délaisser le réseau ADSL et de ne plus l'entretenir. En réponse, Orange avait annoncé au journal qu'il présenterait un plan destiné à l'amélioration du cuivre, que l'Arcep compte suivre de près.

Aujourd'hui, 9 millions de foyers sont concernés. A noter que si vous avez été impacté par une panne supérieure à 48 heures, sachez que vous pouvez demander une indemnisation, qui doit correspondre à au moins deux mois d'abonnements gratuits.
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top