Orange ne compte plus racheter Bouygues Telecom

02 juillet 2014 à 09h18
0
00C8000007364163-photo-les-logos-des-op-rateurs-orange-et-de-bouygues-telecom.jpg
Orange, qui avait signifié son intérêt quant à rachat de Bouygues Telecom, se ravise. Dans un communiqué laconique, l'opérateur affirme ne pas pouvoir « donner suite ».

« Orange a exploré les possibilités de participer à une opération de consolidation du marché français des télécoms, et juge que les conditions que le Groupe avait fixées ne sont pas réunies aujourd'hui pour y donner suite. ». Voilà les seuls mots présents sur le communiqué publié ce matin par l'opérateur. En d'autres termes, Orange abandonne, du moins pour le moment, l'idée de racheter Bouygues Telecom.

L'opérateur se disait prêt à étudier cette opération (voir Orange prêt à étudier le rachat de Bouygues Telecom) il y a de cela un mois et demi, et restait sur les rangs avec Free il y a encore deux semaines, après l'annonce du plan d'économies de Bouygues et la suppression de 1 700 emplois. Désormais, la société de Xavier Niel est en position de force.

Alors que Free aurait proposé entre 4 et 5 milliards à Bouygues pour acquérir sa branche télécom, ce dernier en souhaiterait 8. Une exigence qui semble maintenant compliquée à tenir pour le groupe de Martin Bouygues.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top