5G : Orange a déployé son réseau dans 160 villes mais s'inquiète du retard pris en France

11 janvier 2021 à 14h00
14

Le patron d'Orange, Stéphane Richard, affirme que l'opérateur a déjà "allumé" le réseau de cinquième génération dans 160 villes en France.

Alors qu'Orange a officiellement lancé son réseau 5G dans une quinzaine de villes françaises il y a un peu plus d'un mois, le 3 décembre, et que le déploiement s'est étendu à 160 communes fin 2020, comme cela était prévu, Stéphane Richard a fait part de ses inquiétudes dans l'édition du 10 janvier du JDD. Pour le président-directeur général d'Orange, le retard du déploiement de la technologie de cinquième génération en France pourrait poser problème.

Un retard difficile voire impossible à rattraper

L'information est de notoriété publique, la France est en retard sur ses partenaires européens sur le terrain de la 5G. "Nous ne sommes en effet pas vraiment en avance dans le déploiement de cette technologie", confirme Stéphane Richard.

Le dirigeant estime que les événements des derniers mois expliquent le marasme ambiant autour de la technologie. "La 5G est en effet devenue, au printemps de 2019, un thème de campagne pour les élections municipales (de 2020), ce qui n'a pas facilité les choses, au contraire", regrette-t-il.

En conséquence aux nombreuses hésitations, la France accuse un retard de près d'un an et demi dans le déploiement de la 5G. Et pour Stéphane Richard, "il est difficile de savoir aujourd'hui si elle le rattrapera."

Les élus écologistes, des symboles de la fronde anti-5G

En marge des dernières élections municipales de ces derniers mois, la 5G a souvent été accusée d'être nocive pour la santé des êtres humains et de certains représentants de la faune. "Depuis les débuts de la téléphonie mobile, ces mises au pilori récurrentes ont été toutes démenties par près de 20 000 études réalisées dans le monde", rappelle le Journal du Dimanche, pour qui la 5G n'est pas plus dangereuse pour la santé humaine que d'autres technologies passées.

Plusieurs maires français, parmi lesquels le représentant d'Europe Écologie Les Verts Éric Piolle, et le premier magistrat bordelais Pierre Hurmic, sont opposés au déploiement de la 5G, et une partie des Français reste réfractaire à la technologie mobile. Des moratoires ont ainsi été réclamés un peu partout dans l'hexagone ces derniers mois.

L'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) doit publier les résultats de son étude sur les effets de la 5G sur la santé dans le courant du premier semestre 2021. Un rapport très attendu par les élus et détracteurs de la technologie, mais aussi par les autorités.

Source : JDD

Modifié le 11/01/2021 à 14h04
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
14
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans et promos high-tech
Soldes 2021 : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Auto Chess va disposer d'un spin-off MOBA... alors qu'il est lui-même un mod de DOTA 2
Kodi 19.x
Déjà arrêté en Europe, LG pourrait abandonner le smartphone dans le monde entier
Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, est ravie de la très forte demande de PS5 et Xbox Series
Vous pouvez utiliser l'overlay de Discord en jeu
Brave est le premier navigateur à intégrer nativement IFPS, le HTTP pair-à-pair du futur
Plus de 30% de réduction sur cette caméra Xiaomi Mi Home Camera pour les Soldes Cdiscount
Soldes Boulanger : l'excellent aspirateur iRobot Roomba 675 à moins de 200€
Haut de page