Free : pour résilier, ça devient de plus en plus compliqué

le 31 janvier 2019
 0
Free Mobile étend la 4G à son forfait low cost

Autrefois accessible, la procédure de résiliation à entamer lorsque vous souhaitez mettre un terme à votre abonnement Freebox est devenue plus délicate.

Si par le passé résilier son forfait Freebox pouvait presque s'apparenter à un jeu d'enfant, cette époque semble révolue. Comme le révèle le site spécialisé Freenews, l'opérateur de Xavier Niel ne permet plus de résilier son abonnement Freebox si facilement. De là à soupçonner l'opérateur de vouloir retenir ses clients, il n'y a qu'un pas.

Et soudain, l'adresse de résiliation disparaît


Il y a quelques jours, un client Free souhaitant mettre fin à son forfait Freebox n'avait qu'à se rendre sur son espace abonné en ligne, passer par la section « Mon abonnement », puis « Résilier mon abonnement ». En quelques clics, il pouvait générer un courrier type de résiliation à adresser à l'opérateur.

Cette section de l'espace abonné n'offre plus cette possibilité. À la place, vous devez faire face à des liens de procédures adaptées aux cas particuliers, comme un changement d'offre ou un déménagement. Ce qui paraît le plus perturbant, comme l'indique Freenews, c'est que l'adresse à laquelle le courrier de résiliation doit être expédié n'apparaît même plus.

Seule solution : contacter par téléphone le service Abonné


Désormais, l'abonné Freebox qui veut résilier son forfait doit se saisir de son téléphone : « Contactez le service Abonné au 32 44 (appel inclus depuis une ligne Freebox), choix "Information sur la résiliation de votre abonnement" pour connaître l'adresse à laquelle vous devez envoyer votre courrier de résiliation. La résiliation n'est pas possible en Free Center », peut-on lire sur l'espace abonné Free.fr. Les conditions générales d'abonnement (CGV) en date du 4 décembre 2018 n'indiquent pas non plus l'adresse de résiliation.

Il ne reste donc plus qu'à appeler le 32 44, définitivement. Pour éviter les surcoûts, mieux vaut appeler depuis une ligne liée à l'opérateur. Freenews nous précise que durant l'appel, il faudra fournir divers éléments comme ses identifiants et la vérification de son identité. Pour une vulgaire adresse de résiliation, cela semble faire beaucoup.

Un service résiliation injoignable


Au téléphone, le téléconseiller invite notre confrère de Freenews à patienter, le temps de transmettre son appel au service compétent. Sauf que... après trois minutes d'attente, celui-ci retombe sur le même téléconseiller, qui lui indique que « le service de résiliation n'est pas joignable ». L'abonné Freebox insiste et lorsqu'il précise vouloir juste connaître l'adresse postale, le refus s'impose.

Cette affaire n'est pas sans rappeler celle d'un autre opérateur, SFR, qui aurait il y a plusieurs mois menacé certains employés de licenciement s'ils acceptaient de guider les clients dans leur processus de résiliation d'abonnement. Et même s'il ne faut pas faire d'un cas une généralité, il est possible qu'une nouvelle politique de résiliation ait pris la place de l'ancienne chez Free qui, dans ce cas, s'éloignerait de ce qui a contribué à façonner son succès d'autrefois.

La dernière adresse de résiliation Freebox connue est : Free Résiliations, C/O PUBLIDISPATCH, 6, rue Désir Prévost, 91 075 Bondoufle.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
scroll top