SFR attaque Free en justice pour dénigrement et concurrence déloyale

0
Les propos formulés par Free en janvier 2012, lors de la présentation de Free Mobile, n'ont toujours pas été digérés par ses concurrents. Après Bouygues Telecom, c'est au tour de SFR d'attaquer le dernier entrant sur le marché de la téléphonie mobile devant les tribunaux.

00FA000005512027-photo-logo-free.jpg
SFR fait le choix des armes contre Free. La filiale de Vivendi, décide d'attaquer son concurrent devant le tribunal de commerce de Paris suite aux propos tenus en janvier 2012 par Xavier Niel. L'opérateur demanderait plusieurs dizaines de millions d'euros à Free Mobile pour l'avoir publiquement dénigré.

Selon bfmtv.com, SFR a donc attaqué Free devant le tribunal de commerce de Paris sur ces motifs. Il estime également que le dernier entrant mène des pratiques pouvant être qualifiées de « concurrence déloyale » sur le marché de la téléphonie mobile, sans pour autant argumenter davantage sur ce point précis.

Le lancement de cette plainte n'est pas surprenant puisque Bouygues Telecom avait déjà fait de même. La justice avait alors condamné ce dernier à régler la somme de 5 millions d'euros. Quant à Free Mobile, il devait payer 25 millions d'euros au titre des dommages causés.

Toujours est-il que cette attaque sonne également comme un écho à une plainte formulée en janvier dernier par Free à l'encontre de SFR. Dans ce second conflit, la filiale d'Iliad estimait que les pratiques visant à subventionner l'achat de mobiles devaient être qualifiées de concurrence déloyale. Le tribunal de commerce avait néanmoins débouté Free Mobile mais un appel avait été formulé. La justice doit donc à nouveau rendre prochainement sa position sur ce litige.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page