Forfait Free à 2 euros : comment maitriser sa consommation d'Internet

Par
Le 12 décembre 2013
 0
Free a comme prévu lancé ce matin son nouveau forfait à 2 euros/mois, qui inclut 50 Mo d'Internet, vite consommés en 3G comme en 4G. Voici quelques pistes pour maitriser sa consommation.

Le nouveau forfait à 2 euros/mois de Free Mobile inclut désormais 50 Mo d'Internet sans surcoût, alors que jusqu'à présent les 20 premiers mégaoctets étaient facturés 1 euro en option. De nombreux clients vont légitimement vouloir en profiter, mais il vaut mieux débloquer les connexions sur son mobile en connaissance de cause.

L'« option data » est effectivement activée par défaut et on peut très vite dépasser le quota, même sans 4G, et faire du hors forfait. Une fois les 50 Mo épuisés, les consommations ne sont pas bloquées et sont aussitôt facturées.

00f0000005512027-photo-logo-free.jpg

Que faire avec 50 Mo ?


Il convient donc pour commencer d'avoir une idée de ce que représentent 50 Mo, c'est-à-dire 50 000 Ko. Voici quelques ordres de grandeur :
  • une page Web : environ 100 Ko en version mobile, et de plusieurs centaines de kilooctets à plusieurs mégaoctets en version complète
  • un email : environ 10 Ko sans pièce jointe, 500 Ko avec
  • une photo : 1 à 5 Mo
  • un morceau de musique en téléchargement ou en streaming : environ 5 Mo
  • streaming vidéo : 10 Mo/minute en basse définition, 30 Mo/s en haute définition
  • voix sur IP : environ 500 Ko/minute
  • messagerie instantanée (dont iMessage) : moins d'1 Ko par message
Certains opérateurs proposent d'estimer sa consommation sur une page Web, comme Orange, qui est toutefois très optimiste concernant le surf sur Internet.
En d'autres termes 50 Mo conviennent soit à une utilisation peu intensive au quotidien, on peut par exemple envisager d'utiliser iMessage ou WhatsApp à volonté, soit à des utilisations plus intensives mais occasionnelles.

0140000006944740-photo-d-sactivation-des-donn-es-cellulaires-sur-ios-7.jpg
En 3G comme en 4G, on peut télécharger 50 Mo en quelques secondes

Des dépassements facturés raisonnablement


On peut surveiller sa consommation soit en temps réel dans les paramètres du téléphone, soit sur son espace abonné, qui peut présenter un décalage mais qui fait foi.

Une fois que les 50 Mo sont épuisés, deux solutions se présentent au client s'il ne veut pas de dépassement. S'il est le bénéficiaire il peut se contenter de désactiver les « données cellulaires » ou « données mobiles » dans les paramètres de son téléphone. S'il ne l'est pas (abonnement d'un enfant par exemple), il peut désactiver l'option depuis l'espace abonné. Mais il devra la réactiver au début de la période suivante.

Malheureusement il n'y a pas de fonction permettant de bloquer automatiquement le dépassement, l'objectif de Free Mobile étant naturellement d'augmenter ses revenus.

Reste que l'Internet hors forfait est facturé à un tarif relativement raisonnable de 0,05 euro/Mo, soit :
  • 5 euros les 100 Mo
  • 25 euros les 500 Mo
Au-delà, sauf utilisation intensive ponctuelle, il vaut mieux souscrire à une autre offre, tel qu'un forfait à 10 euros/mois incluant 1 Go ou un à 20 euros/mois incluant 3 à 20 Go.

0118000006944724-photo-forfait-free-4g-2-euros.jpg

Ce nouveau forfait incluant 50 Mo en 3G ou en 4G est donc accessible depuis ce matin aux nouveaux abonnés. Les abonnés existants basculeront quant à eux automatiquement à la fin de la période en cours, sans qu'aucune intervention de leur part ne soit nécessaire.

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top