Free Mobile : un forfait à 39,99€ avec engagement de 24 mois sur vente-privée

le 09 juillet 2013 à 09h02
0
Free a lancé mardi un nouveau forfait, Free VP, commercialisé de façon événementielle sur vente-privée.com jusqu'au 11 juillet. Assorti à un engagement de 24 mois, il propose communications illimitées en France et vers 80 destinations, un fair use doublé à 6 Go et, surtout, l'accès à un mobile subventionné.

Free, chantre du sans engagement, a bien viré sa cuti. L'opérateur inaugure aujourd'hui un nouveau forfait qui requiert que l'abonné signe pour 24 mois. En échange, il profitera d'un mobile subventionné, ainsi que de conditions d'usage avantageuses comprenant jusqu'à 6 Go de données Internet et les appels à l'international vers les fixes de 80 pays et les mobiles de 11 destinations.

012C000006110300-photo-free-vp-forfait-vente-priv-e.jpg

Le prix, unique, est fixé à 39,99 euros, avec 4 euros de réduction par mois pour les abonnés Freebox, qui paieront donc 35,99 euros. Ces avantages, nombre de destinations internationales comprises dans l'offre et fair use doublés, s'ajoutent aux fondamentaux du forfait sans engagement à 19,99 euros, à savoir appels illimités SMS et MMS illimités en France ainsi qu'accès au réseau Free WiFi. L'accès au forfait depuis le Portugal est également inclus.

En échange de cet engagement sur 24 mois, l'abonné pourra accéder à une sélection de cinq terminaux subventionnés : iPhone 4 ou Nexus 4 à 1 euro, Galaxy Note 2 à 69 euros, Galaxy S4 à 179 euros et iPhone 5 (16 Go) à 199 euros. L'offre est accessible uniquement au travers du portail Vente-privée (inscription requise) du 9 au 11 juillet, l'internaute étant ensuite renvoyé vers le site de Free pour enregistrer sa commande.

En cas de succès, l'opérateur pourrait vraisemblablement décider de l'inscrire de façon permanente à son catalogue. Plusieurs signaux allant dans ce sens ont d'ailleurs été livrés par le groupe Iliad, après qu'il a été débouté de sa plainte contre SFR portant sur l'opacité supposée du modèle de la subvention de terminaux.

0190000006110286-photo-free-vp-terminaux-subventionn-s.jpg


Avec ce nouveau forfait, Free Mobile abandonne donc le segment des Sosh, B&You et autres RED pour aller chercher ses concurrents sur le terrain du forfait haut de gamme, associant prestations élevées et smartphone subventionné. Il n'en oublie pas pour autant son objectif de casser les prix puisque les forfaits Orange (Origami), SFR (Carré) et Bouygues (Sensation) proposant des usages équivalents s'affichent à des tarifs plus élevés, de l'ordre de 50 ou 60 euros par mois. S'ils ne font pas toujours aussi bien (sur le fair use ou l'international), ils compensent grâce à des débits supérieurs (Free Mobile se limite encore au 14 Mb/s) ainsi qu'avec un choix bien plus large de terminaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Free
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Adobe Premiere Rush est dispo sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
A l'aube des élections européennes, Facebook est envahi par la propagande d'extrême droite
ARM annonce arrêter de travailler avec Huawei : l’avenir des puces Kirin compromis
L'OS mobile de Huawei pourrait débarquer dès cet automne (et a déjà un nom)
scroll top