Adblock Freebox : Xavier Niel demandera l'avis des abonnés

17 janvier 2013 à 09h10
0
Le patron de Free a donné une interview au Figaro dans laquelle il revient sur l'actualité chargée de l'opérateur en ce début d'année. Xavier Niel précise qu'il devrait réintroduire un blocage de la publicité, en respectant le choix des utilisateurs. Il botte, par contre, en touche au sujet du contrat d'itinérance signé avec Orange sur le mobile.

010E000004863866-photo-xavier-niel.jpg
Xavier Niel, le p-dg de Free se félicite du bilan de 2012. Dans une entrevue accordée au Figaro, le dirigeant précise tout d'abord avoir atteint les 5 millions d'abonnés et permis de rendre « près de 2 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux 65 millions de Français, libéré les usages qui explosent ». Il explique également avoir créée 2 000 emplois directs « des vrais CDI, pendant que Bouygues Telecom a annoncé vouloir supprimer 556 postes et SFR 856. Le solde est positif. ». Il ne revient par contre pas en détails sur l'ensemble des branches d'Iliad et ne commente pas les critiques de certains syndicats sur les méthodes managériales de l'opérateur, notamment dans ses centres d'appels.

Le responsable revient par contre sur son ambition de mettre fin aux subventions de mobiles coordonnées à la souscription d'un abonnement de 12 ou 24 mois. « Nous n'avons pas encore réussi à convaincre les Français qu'acheter le terminal nu revient moins cher que de le prendre subventionné avec un forfait », explique-t-il. Xavier Niel réitère son objectif et confirme qu'il fera appel de la décision de la justice dans le procès l'opposant à SFR.

Ce dernier a en effet perdu son procès contre son concurrent et a même, en retour, été condamné pour avoir qualifié la pratique de la subvention de mobiles « d'opaque » et attaqué SFR pour concurrence déloyale.

Adblock à la demande

Interrogé au sujet du blocage de la publicité mis en place brièvement à la faveur d'une mise à jour de la Freebox V6, le responsable affirme : « Tous les acteurs pensent qu'il faut négocier avec Google et obtenir une juste rémunération. Nous sommes les seuls à avoir eu le courage d'établir un rapport de force. Dès jeudi matin, nous allons interroger nos abonnés sur notre site, en leur laissant le choix d'avoir ou pas de la publicité lorsqu'ils naviguent sur le Web. »

Xavier Niel ne donne par contre pas de détails sur les plateformes publicitaires visées ou sur la possibilité pour l'utilisateur d'établir des listes noires ou blanches de sites. Toutefois, le service pourrait revenir et ceux qui le souhaitent, bénéficier du blocage de certaines publicités.

Enfin, Free explique qu'il collabore avec Orange sur le dossier de l'itinérance mobile et tient à expliquer que « sur le streaming vidéo et certains téléchargements en Ile-de-France aux heures de pointe, il a pu y avoir des débits insuffisants. Nous travaillons avec Orange. C'est un dossier technique, pas un problème d'argent ».

L'opérateur reste toutefois confiant en l'avenir, malgré les attaques (y compris en justice) de la concurrence. Il en profite pour glisser une nouvelle pique à leur attention en affirmant que son forfait à 2 euros est rentable, même pour les abonnés Free (qui peuvent en profiter gratuitement). « C'est une économie plus globale où vous devez intégrer les recettes liées à la box, les dépassements, les appels internationaux, les appels entrants et les ventes de terminaux. [...] Ces forfaits à 0 euro représentent un petit quart de la base », affirme le dirigeant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top