Free Mobile : retard dans la portabilité des numéros et dans la livraison des SIM

18 janvier 2012 à 11h16
0
00FA000004866900-photo-carte-sim-free-mobile.jpg
L'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile le 10 janvier dernier n'a pas perturbé que la concurrence : les services qui gèrent la portabilité des numéros de téléphones sont à l'heure actuelle saturés par les demandes de transferts des opérateurs vers Free Mobile. Un problème conséquent qui entraine des retards de livraison.

Selon Orange, Free Mobile comptera fin janvier 1 million de clients... mais combien seront véritablement servis ? A l'heure actuelle, certains mobinautes ayant demandé la portabilité de leur numéro de mobile, comme il est possible de le faire gratuitement lorsque l'on quitte un opérateur pour aller vers un autre, attendent toujours la mise en marche de cette transition. Et pour cause, le GIE EGP (Groupement d'intérêt économique Entité de gestion de la portabilité) croule actuellement sous les demandes, bien plus nombreuses que ce qu'il a l'habitude de gérer au quotidien.

Interrogé par ITespresso, Nicolas Houéry, directeur opérationnel de l'organisme, a expliqué que le GIE EPG est passé « d'une fourchette de 10 000 à 15 000 demandes de portabilité par jour à une fourchette de 35 000 à 40 000 demandes par jour » depuis le lancement de Free Mobile. Ce dernier ajoute chez Les Echos que « Free a volontairement limité le nombre de demandes de portabilité à traiter quotidiennement pour éviter un chaos total du système ». Nicolas Houéry craint une panne du système, qui pourrait entrainer un véritable chaos, empêchant de savoir si tel ou tel dossier a été traité ou pas. L'architecture du système est d'ailleurs aujourd'hui à l'étude pour l'optimiser prochainement.

Free Mobile, qui a enregistré en moyenne entre 100 000 et 150 000 demandes d'abonnement par jour la semaine dernière, ne transfert qu'entre 35 000 et 40 000 dossiers de portabilité par jour. Certes, tous les nouveaux abonnés de Free Mobile ne demandent pas la portabilité de leur numéro, mais cette limitation est suffisante pour plomber la gestion des dossiers : ainsi, dans le cas où la portabilité est effectuée où imminente, les nouveaux arrivants chez Free Mobile ne sont pas tous pour autant tirés d'affaire, puisque les cartes SIM, elles, ne suivent pas non plus. Ainsi, si le nouvel opérateur avait promis une livraison des SIM en 24 heures, il a clairement revu son jugement en affichant désormais dans sa FAQ « un délai indicatif allant de 10 à 15 jours », preuve que le trublion du Net n'avait pas tout anticipé lors du lancement de son offre.

Une situation qui rappelera sans nul doute des souvenirs aux premiers possesseurs de la Freebox Révolution dont la livraison a connu, l'année dernière, des couacs importants.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Symantec admet que ses serveurs ont été piratés (MàJ)
Motorola Xoom : mise à jour FOTA vers Android 4.0 disponible
RIM discuterait d'un rachat par Samsung (MàJ)
Free Mobile est critiqué sur l'utilisation en
Micro Vault Mach : la première clé USB 3.0 de Sony
Auchan Telecom : deux forfaits à prix réduits qui laissent la data à l'écart
CES 2012 : Hubs et webcams HD 1080p non compressée en USB 3.0
Insolite : Google+ facilite la création de mèmes
L'Arcep accorde officiellement les licences 4G
Google accusé de vandalisme par OpenStreetMap (MàJ)
Haut de page