Bouygues Telecom : à compter du 15 février, plus de débit réduit... mais gare au hors-forfait

13 janvier 2016 à 15h14
0
Alors que les abonnés mobiles sont habitués à voir leur débit de surf se réduire lorsqu'ils ont dépassé leur enveloppe mensuelle de données, Bouygues Telecom change son fusil d'épaule.

C'est une petite révolution dans la stratégie tarifaire de Bouygues Telecom... À partir du 15 février 2016, l'opérateur ne limitera plus le débit en 3G et 4G lorsque ses clients mobiles ont atteint leur quota mensuel. En revanche, les données consommées en dehors du volume prévu seront bien sûr facturées. Du bon vieux hors-forfait. Et autant dire que les consommateurs vont devoir être vigilants, ou la note risque d'être salée.

En France métropolitaine, et pour les forfaits Sensation, B&You et Pro 2 heures 1 Go, Bouygues facturera 0,05 €/Mo dans la limite de 500 Mo, soit 25 € maximum. Depuis l'Europe, ce sera 0,06 €/Mo dans la limite de 1 Go, soit jusqu'à 60 € additionnels. Pour tenter de désamorcer la polémique alors que les clients ont été habitués à ne rien payer en plus pour leur data, Bouygues Telecom a, heureusement, fixé des garde-fous.

Les forfaits B&You sont exposés

Le hors-forfait est ainsi plafonné à 500 Mo en France métropolitaine. Seuil au-delà duquel l'abonné passera en débit réduit - et ne sera plus facturé. Depuis l'Europe, la consommation sera tout simplement bloquée au-delà de 1 Go. Pour les offres Sensation, B&You et Pro 3 Go, il en coûtera 0,01 €/Mo en plus (10 € pour 1 Go), avec une alerte par SMS à chaque palier de 1 Go. Au-delà, le client repasse « par défaut » en vitesse réduite.


0258000007965731-photo-bouygues-telecom-logo-2015.jpg


Les abonnés aux forfaits Sensation, B&You et Pro 5 Go devront être encore plus prudents, car aucune protection ne leur est proposée. À chaque palier de 1 Go franchi (au-delà du « fair use »), le client sera notifié par SMS, mais ne basculera pas automatiquement en débit réduit dès le premier seuil. Il sera alors facturé 0,01 €/Mo consommé, sans limite. Et depuis l'Europe, la data hors-forfait en coûtera toujours 0,06 €/Mo.

Selon Bbox-Actus, cette nouvelle grille tarifaire ne concernera que les nouveaux clients Bouygues Telecom, ou les abonnés sans engagement B&You. Pour éviter de basculer vers ce mode de facturation potentiellement onéreux, il reste possible de réactiver le surf en vitesse réduite au-delà de son enveloppe mensuelle de data.

Des bonus qui savonnent la planche

Ce discret changement de Bouygues Telecom est malin car en parallèle, l'opérateur ne cesse de pousser ses abonnés à consommer de la donnée mobile, en promouvant toujours plus des services gourmands en data, tels que Spotify ou CanalPlay. Une stratégie qui vise à lui redonner des points de marge en relevant son Arpu (revenu moyen mensuel par abonné), alors que l'opérateur a « souffert » de quatre ans de guerre des prix.

Depuis 2014, Bouygues Telecom a choisi de jouer sur le terrain de Free Mobile en taillant aussi dans les prix - y compris sur le fixe. Cette stratégie avait pour vocation de regonfler son parc de clients, face aux deux géants Orange et le nouvel ensemble constitué de Numericable et SFR. Si ce choix a payé, l'opérateur continuait à la fin de 2015 d'afficher une perte opérationnelle de 103 millions d'euros, qu'il doit continuer de remblayer.

Toujours est-il que selon le régulateur des télécoms, le volume moyen de données consommées en France par un abonné à un forfait 3G/4G reste très modeste : à peine 1,2 Go. Mais attention : ce chiffre est en nette hausse (+22 % depuis janvier 2015). Autrement dit, le hors-forfait sur les offres 2 Go est en embuscade.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top